L’étiquetage des denrées alimentaires prend toute son importance lorsque les produits sont destinés à des consommateurs vulnérables, comme les bébés. Ainsi, les fabricants de formules infantiles sont tenus de respecter un ensemble complet de réglementations nationales et de Normes internationales comme le Codex Alimentarius, afin de garantir l’exactitude de la composition nutritionnelle figurant sur le produit.

Le Codex Alimentarius, ou « code alimentaire », est le Programme commun sur les normes alimentaires instauré par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), dans le cadre duquel sont élaborées des normes alimentaires internationales harmonisées qui protègent la santé des consommateurs et favorisent des pratiques loyales dans les échanges de produits alimentaires.

Parmi la multitude de méthodes d’essai existantes, rares sont celles qui étaient harmonisées sur le plan international et fondées sur les normes du Codex… jusqu’à aujourd’hui. Deux nouvelles Normes internationales visant à vérifier la conformité de ces produits avec les réglementations en matière d’étiquetage relatives aux nutriments viennent d’être publiées et préconisent une nouvelle technique d’analyse interlaboratoires validée.

ISO 20635, Formules infantiles et produits nutritionnels pour adultes – Détermination de la teneur en vitamine C par chromatographie liquide à (ultra) haute performance avec détection dans l’ultraviolet (CL(U)HP-UV), et ISO 20636, Formules infantiles et produits nutritionnels pour adultes – Détermination de la teneur en vitamine D par chromatographie liquide couplée à la spectrométrie de masse, spécifient des méthodes d’essai à l’appui de la norme internationale du Codex relative aux formules infantiles et aux préparations données à des fins médicales spéciales aux nourrissons. Mondialement acceptées, elles peuvent servir de référence pour la résolution de litiges.

Erik Konings, Animateur du groupe de travail chargé d’élaborer ces normes, déclare qu’elles seront utiles aux organismes de réglementation et aux laboratoires commerciaux, ainsi qu’aux fabricants de formules infantiles et de produits laitiers.

« Ces normes permettent de démontrer efficacement la conformité aux réglementations nationales et internationales, car elles proposent une méthode d’essai harmonisée à l’international, en accord avec d’autres organismes de réglementation du secteur, comme l’AOAC INTERNATIONAL et la Fédération internationale du Lait (FIL) », explique-t-il.

« Elles viennent répondre à l’absence de normes entièrement acceptées et harmonisées dans ce domaine sur le plan international, et contribueront ainsi à garantir la sécurité et la qualité des produits pour le consommateur, ainsi qu’à faciliter les échanges sur le marché mondial. »

ISO 20635 et ISO 20636 font partie d’une série de Normes internationales ISO élaborées dans le cadre du projet SPIFAN (Panel des parties prenantes sur les préparations pour nourrissons et produits nutritionnels pour adultes) piloté par l’AOAC INTERNATIONAL, en coopération avec l’ISO et la FIL, dans le but de définir les exigences de performance des méthodes normalisées et de mettre au point des méthodes d’analyse applicables à plus de 20 nutriments essentiels dans les formules infantiles et les produits nutritionnels pour adultes.

Ces normes ont été élaborées par le groupe de travail WG 14, Vitamines, caroténoïdes et autres nutriments, du comité technique ISO/TC 34, Produits alimentaires, dont le secrétariat est assuré par l’AFNOR et l’ABNT, membres de l’ISO pour la France et le Brésil. Elles sont disponibles auprès du membre de l’ISO dans votre pays ou sur l’ISO Store.