Qui élabore les normes ISO?

L’ISO a constitué des groupes d’experts qui représentent tous les secteurs possibles et imaginables, allant des savons aux engins spatiaux, des MP3 au café.

Il existe ainsi plus de 250 comités techniques (TC). Découvrez ce qu’ils font.

Les membres de l’ISO peuvent décider de prendre ou non part aux travaux d’un TC, ainsi que de leur niveau d’implication. Les membres (O) peuvent observer les normes en cours d’élaboration, soumettre des commentaires et fournir des conseils. Les membres (P) participent de manière active en votant aux différents stades de l’élaboration d’une norme.

Dans la plupart des cas, les travaux des experts qui élaborent les normes ISO portent sur le domaine concerné. Ils en ont une connaissance approfondie, mais ne sont pas pour autant des théoriciens isolés. Ils comprennent et anticipent les enjeux de leur secteur. La normalisation est pour eux un outil permettant d’établir des règles du jeu équitables, profitables à tous. 

Il est possible de voir la participation d'un membre aux comités techniques en cliquant sur l'entrée correspondante dans la liste des membres.

Bureau de gestion technique

Tous les travaux techniques de l'ISO, les comités techniques inclus, sont réalisés sous la direction générale du Bureau de gestion technique (TMB). Certaines des responsabilités du TMB incluent la nomination des présidents de TC et de la surveillance de la progression des travaux techniques. Le Bureau de gestion technique relève du Conseil de l’ISO.

Veiller à ce que chacun soit entendu

Pays en développement

Plus de trois membres de l'ISO sur quatre viennent d'un pays en développement. Les connaissances et l'expertise que reflètent les Normes internationales aident les pays en développement à valoriser leur potentiel, et participer aux travaux de normalisation leur donne la garantie que leurs besoins seront pris en compte. L'ISO appuie la participation des pays en développement aux activités de normalisation par l'intermédiaire de son Comité pour les questions relatives aux pays en développement (DEVCO).

Lisez la section L'ISO et les pays en développement.

Le jumelage est l'un des moyens utilisés par l'ISO pour soutenir la participation des membres de pays en développement. Un jumelage implique la collaboration de membres en vue de renforcer les capacités d'un pays en développement. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à lire Guide en matière de jumelage  ou prendre contact avec le Bureau de gestion technique à l'adresse tmb@iso.org.

Video: ISO and Developing Counries
L'ISO et les pays en développement

 

Consommateurs

L'avis des consommateurs doit également être pris en compte lors de l'élaboration des normes. Les normes définissent souvent les caractéristiques des produits. En jouant un rôle actif dans l'élaboration de normes, les consommateurs ont plus de chances d'influer sur ces caractéristiques pour qu'elles répondent mieux à leurs besoins.Il en résulte une situation gagnant-gagnant entre le consommateur et le producteur ou le prestataire de service.

Les consommateurs ont leur mot à dire dans l'élaboration des Normes internationales de l'ISO : dans les comités techniques, leur position est défendue par l'ONG Consumers International ainsi que par les représentants des membres nationaux. L'ISO s'appuie également sur son Comité pour la politique en matière de consommation (COPOLCO), qui définit les orientations politiques de l'ISO pour favoriser la participation des consommateurs.

Video: what ISO standards do for you
 Ce que les normes ISO font pour vous