Résumé Prévisualiser

Le présent document spécifie une méthode de détection des larves L3 d’Anisakidae qui se trouvent fréquemment dans les poissons marins et anadromes. La méthode s’applique aux poissons frais et/ou surgelés, ainsi qu’aux produits à base de poisson légèrement transformés, c’est-à-dire marinés, salés ou fumés. Cette méthode peut également servir de méthode de confirmation dans le cadre d’une inspection visuelle des organes viscéraux.

La méthode de digestion artificielle[4][5][6] s’applique à la quantification des infestations parasitaires en estimant le nombre de parasites dans les tissus musculaires des poissons et, en cas d’utilisation sur des poissons frais ou des produits à base de poisson légèrement transformés (jamais congelés avant traitement), à la détermination de la viabilité des larves L3 d’Anisakidae, susceptibles d’être présentes.

Cette méthode ne s’applique pas à la détermination des espèces ou du génotype des parasites détectés. Des méthodes morphologiques et/ou moléculaires permettent une identification définitive.


Informations générales

  • État actuel :  Publiée
    Date de publication : 2021-04
  • Edition : 1
    Nombre de pages : 9
  • :
    ISO/TC 34/SC 9
    Microbiologie
  • 07.100.30
    Microbiologie alimentaire

Acheter cette norme

Format Langue
PDF + ePub
Papier
  • CHF58

Vous avez une question?

Consulter notre FAQ

Service à la clientèle
+41 22 749 08 88

Horaires d’ouverture:
De lundi à vendredi - 09:00-12:00, 14:00-17:00 (UTC+1)

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.