Bertrand Piccard a pris la parole devant plus de 500 délégués venus de plus de 150 pays et représentant le monde de la normalisation ainsi que d’autres organisations internationales lors de la 41e Assemblée générale de l’ISO, tenue cette semaine à Genève, en Suisse.

« Vous devez vous intéresser à ce que d’autres font, même si leurs idées ne correspondent pas aux vôtres, pour créer de nouvelles manières de penser », a-t-il expliqué en faisant référence à la manière dont les organisations peuvent innover et apporter des changements positifs.

Bertrand Piccard
Bertrand Piccard, le visionnaire de Solar Impulse.

La Semaine ISO 2018, qui a pour thème « Advancing the global agenda (Porter les priorités mondiales) », examine cette année comment tirer parti de la force des Normes internationales pour relever nombre des plus importants défis mondiaux, tels que les changements climatiques, la pollution ou la pauvreté.

Cette manifestation intervient alors même que « le monde a besoin de davantage d’ISO », a déclaré le Président de l’ISO, M. John Walter.

« Nous n’érigeons pas des murs, nous jetons des ponts. Nous ne cherchons pas à nous faire des ennemis, nous cherchons des partenaires de confiance. Nous n’encourageons pas la division et l’isolement face au reste du monde, nous établissons des partenariats. Et les membres de l’ISO ont la chance unique, mais aussi le devoir, de montrer au reste du monde que nous ne parviendrons à relever les nombreux défis auxquels nous sommes confrontés et apporter des solutions que si nous travaillons ensemble – dans l’intérêt de tous. »

Dans son allocution d’ouverture, le Secrétaire général de l’ISO, M. Sergio Mujica, a rappelé que les Normes internationales offrent une plateforme pour l’innovation, à partir de laquelle de nouvelles technologies et solutions peuvent voir le jour.

« Elles sont également des outils essentiels pour relever les défis mondiaux décrits dans le Programme de développement durable des Nations Unies à l’horizon 2030 et ses 17 Objectifs de développement durable (ODD), un thème majeur de la manifestation de cette année », a-t-il déclaré.

« L’ISO a joué un rôle vis-à-vis des ODD avant même qu’ils aient été définis, et l’Assemblée générale de cette année est un point de départ idéal pour établir une feuille de route pour les décideurs politiques, les entreprises et les organisations et déterminer comment les Normes internationales peuvent nous aider à construire un avenir plus durable. »

Dans cette optique, l’ISO a organisé conjointement avec l’Organisation des Nations Unies, représentée par la Commission économique pour l’Europe des Nations Unies (CEE-ONU), une séance interactive pour examiner comment les organismes de réglementation, les entreprises et les normalisateurs pouvaient travailler ensemble pour contribuer davantage aux ODD de l’ONU.

L’ISO a également lancé une rubrique spéciale sur son site Web, incluant un outil de cartographie qui recense plus de 600 normes contribuant directement à la réalisation de ces objectifs. Cet outil se veut une ressource précieuse pour les organisations qui cherchent à jouer un rôle actif dans leur réalisation.

Video: International Standards for sustainable tourism
L’ISO et les Objectifs de développement durable.

D’autres orateurs éminents ont pris et prendront la parole durant cette manifestation, qui s’achèvera demain, le vendredi 28 septembre, notamment M. l’Ambassadeur Jean-Pierre Reymond, Mission permanente de la Suisse auprès de l’Office des Nations Unies, M. Alan Wolff, Directeur général adjoint de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), sur la question du rôle des normes dans la facilitation des échanges internationaux, et M. Filippo Veglio du Conseil mondial des entreprises pour le développement durable (WBCSD), sur la question de la contribution des normes en matière de durabilité.

Des discussions et ateliers interactifs sont également organisés pour examiner les tendances du commerce international et le rôle des normes, les technologies, les normes et l’innovation, ou encore l’engagement des décideurs politiques et des pouvoirs publics.

L’Assemblée générale annuelle de l’ISO réunit des représentants des membres de l’ISO venus du monde entier. Elle s’inscrit dans le cadre de la Semaine ISO 2018, une semaine de réunions tenues à Genève, en Suisse, du 24 au 28 septembre 2018.