Parce qu’elles sont destinées à l’un des groupes de population parmi les plus vulnérables, les formules infantiles doivent être élaborées selon des normes strictes avant d’être commercialisées. L’étiquetage nutritionnel est également très réglementé et implique souvent le respect des normes du Codex Alimentarius, ou Code alimentaire, la référence internationale en matière de compléments alimentaires.

Le Codex Alimentarius est le Programme mixte sur les normes alimentaires instauré par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), dans le cadre duquel sont élaborées des normes internationales harmonisées relatives aux produits alimentaires afin de veiller à la santé des consommateurs et à la loyauté des pratiques dans le commerce des denrées alimentaires.

L’ISO, en collaboration avec différents organismes industriels internationaux, élabore actuellement une série de Normes internationales sur des méthodes validées d’analyse des formules infantiles, visant à en contrôler la composition et à démontrer ainsi leur conformité aux normes du Codex.

Par ailleurs, la plupart de ces normes ont été adoptées par le Codex Alimentarius à titre de référence et comme méthodes de résolution des litiges. C’est le cas d’une norme publiée récemment, ISO 21422 | IDF 242, Lait, produits laitiers, formules infantiles et produits nutritionnels pour adultes – Détermination de la teneur en chlorures – Méthode par titrage potentiométrique, qui spécifie une méthode pour la détermination de la teneur en chlorures dans les formules infantiles, le lait et les produits laitiers.

Publiée conjointement par l’ISO et la Fédération internationale du lait (FIL), ISO 21422 | IDF 242 est le résultat d’une collaboration étroite entre l’ISO, la FIL et l’AOAC INTERNATIONAL, une organisation élaboratrice de normes indépendantes.

Les experts qui ont participé à son élaboration viennent de l’industrie, des organismes de réglementation, de laboratoires privés et du monde universitaire. Une telle diversité d’acteurs permet de s’assurer que cette norme est réellement harmonisée et peut être utilisée dans le monde entier afin de respecter les réglementations relatives à l’étiquetage.

D’autres normes de cette série sont également en cours d’élaboration, notamment :

  • ISO 21424 | IDF 243, Lait, produits laitiers, formules infantiles et produits nutritionnels pour adultes – Détermination de la teneur en minéraux et en oligo-éléments – Méthode par spectrométrie de masse avec plasma à couplage inductif (ICP-SM), et
  • ISO 15151 | IDF 229, Lait, produits laitiers, formules infantiles et produits nutritionnels pour adultes – Détermination de la teneur en minéraux et en oligo-éléments – Méthode par spectrométrie d’émission atomique avec plasma induit par haute fréquence (ICP-AES)

L’ISO dispose également d’un large éventail de Normes internationales pour contrôler la composition des formules infantiles, notamment pour déterminer leur teneur en acides gras (ISO 16958 | IDF 231), en iode total (ISO 20647 | IDF 234), en vitamines A et E (ISO 20633), en vitamine B12 (ISO 20634), en vitamine C (ISO 20635), en vitamine D (ISO 20636), en myo-inositol (ISO 20637), en nucléotides (ISO 20638) et en acide pantothénique (ISO 20639).

ISO 21422 | IDF 242 a été élaborée par le sous-comité SC 5, Lait et produits laitiers, du comité technique ISO/TC 34, Produits alimentaires, et publiée conjointement par l’ISO et la FIL, et séparément par l’AOAC INTERNATIONAL. La norme est disponible auprès du membre de l’ISO dans votre pays ou sur l’ISO Store.