Approche commune ISO dans la lutte contre le changement climatique

La Journée de la Terre peut dynamiser une collaboration sans précédent pour protéger les générations futures en édifiant un avenir neutre en carbone.  

Lu en quelques minutes
Mots clés : 
Changement climatique
Publié le
Partager sur, ,

Changement climatique et perte de biodiversité sont étroitement liés. Près d’un million d’espèces animales et végétales sont aujourd’hui menacées d’extinction – et le phénomène s’accélère à un rythme jamais atteint auparavant dans l’histoire de l’humanité. La nature et ses écosystèmes fonctionnels sont en train de se dégrader rapidement, affectant le capital naturel dont nous dépendons tous.

La bonne santé des écosystèmes est fondamentale pour le bien-être humain, car ils assurent la fourniture d’eau propre, la production d’oxygène et la pousse des plantes vivrières et médicinales. Dans le même temps, ces écosystèmes absorbent une grande partie du dioxyde de carbone présent dans l’atmosphère, et c’est en cela qu’ils sont liés au changement climatique. Néanmoins cette capacité de stockage du carbone peut se trouver mise à mal lorsque les écosystèmes sont endommagés, avec le risque de libération du carbone dans l’environnement, accélérant ainsi le changement climatique.

Il est temps d’agir pour préserver et protéger notre santé, nos familles et nos moyens de subsistance. L’ISO s’attache à faire en sorte que les pays du monde entier partagent un langage commun en matière de lutte contre le changement climatique et de suivi de l’avancement de cet objectif. Véritable plate-forme de discussion, l’ISO regroupe les organismes nationaux de normalisation de plus de 167 pays pour une mise en commun des connaissances et l’établissement concerté de normes volontaires porteuses des bonnes pratiques.

La collaboration est fondamentale 

Ce travail mené de concert est essentiel dans la lutte mondiale contre le changement climatique, car le succès à l’échelle de la planète implique la collaboration des pays à la poursuite d’objectifs communs spécifiques, mesurables et équitables. S’agissant de l’urgente question du changement climatique, les normes ISO couvrent la totalité des domaines, de la surveillance et de la mesure des émissions aux bonnes pratiques en matière de management environnemental et de finance durable. 

 

La bonne santé des écosystèmes est fondamentale pour le bien-être humain.

En fait, l’ISO a publié de nombreuses normes spécifiques pour aider à lutter contre le changement climatique, en abordant les problématiques à différentes échelles, de la plus grande à la plus petite. Au nombre de ces normes figure notamment un cadre de référence mondial relatif à la quantification de l’empreinte carbone des produits et la façon d’en faire état en termes de marquage environnemental de manière à identifier des exemples concrets de bonnes pratiques de production. Des normes ISO décrivent également des méthodes précises pour la réalisation de bâtiments non résidentiels énergie zéro en ayant recours aux énergies renouvelables quelle que soit la zone climatique concernée, ainsi que des recommandations quant aux technologies, équipements et matériaux à utiliser.

D’autres normes ISO s’intéressent aux méthodes d’essai de la qualité du sol. Un sol de bonne qualité biologique contient des éléments nutritifs qui concourent à la biodiversité et assurent la bonne santé et la richesse des écosystèmes. Alors que, partout dans le monde, on assiste à la disparition de certaines espèces à un rythme sans précédent en raison des menaces qui pèsent sur leur habitat naturel, le partage de données normalisées sur la qualité biologique des sols pourrait avoir un effet décisif pour la survie de ces espèces en danger.

L’engagement en faveur du climat 

Une bonne partie des activités de l’ISO liées à la question climatique est consacrée aux détails et à la mise en œuvre constante de normes respectueuses du climat qui orienteront la planète sur la voie d’un avenir plus durable. Toute l’ampleur du domaine d’action que vise l’investissement de l’ISO en faveur de la planète et de l’engagement pris par l’Organisation afin de mener à bien le Programme d’action pour le climat à l’horizon 2050 est, du reste, bien définie dans la Déclaration de Londres adoptée en 2021.

Five African women walk across the barren landscape carrying water tanks on their backs.

Pour permettre aux pays d’atteindre l’ambitieuse cible de neutralité carbone définie dans l’Accord de Paris et les Objectifs de développement durable des Nations Unies, il est indispensable de disposer de Normes internationales à jour. Dans cette optique, la Déclaration de Londres engage résolument l’ISO à prendre en compte les connaissances scientifiques les plus récentes en matière de climat et à assurer l’implication de communautés vulnérables aux changements climatiques dans l’élaboration de nouvelles normes. Elle annonce en outre la préparation et la publication du Plan d’action et du Cadre de mesure détaillant des mesures et initiatives concrètes ainsi qu’un mécanisme de rapport visant à suivre les progrès réalisés.

Des organismes de normalisation du monde entier se sont joints à l’ISO pour s’engager à la poursuite de ces objectifs. L’Institute for Standardization of Serbia (ISS) a déclaré notamment « soutenir fièrement la Déclaration de Londres avec la ferme conviction que la mise en œuvre de normes respectueuses du climat édifiera cet avenir que veulent et sont en droit d’attendre les nouvelles générations ».

Comme le fait valoir un autre membre de l’ISO, Standards Australia : « Une approche globale collaborative pour l’élaboration des Normes internationales est indispensable afin de fournir les solutions de normalisation adéquates au bon moment. L’ISO et ses membres jouent un rôle clé dans la lutte contre le changement climatique avec des modalités d’atténuation, d’adaptation, de quantification et d’échange de bonnes pratiques.

Au cours des huit mois qui se sont écoulés depuis l’annonce de la Déclaration de Londres, en Amérique, en Asie et en Europe, des organisations ont également entériné les objectifs de l’ISO, notamment la Commission panaméricaine de normalisation (COPANT) et le Comité européen de normalisation électrotechnique (CEN/CENELEC).

En réunissant des organismes mondiaux autour des objectifs ambitieux de la Déclaration de Londres, l’ISO prépare non seulement le terrain pour une collaboration à l’échelle mondiale, mais ouvre également une voie décisive pour lutter contre le changement climatique.

contact pour la presse

press@iso.org

Journaliste, blogueur ou rédacteur ?

Vous souhaitez obtenir des informations exclusives sur les normes, ou simplement en savoir plus sur ce que nous faisons ? Contactez notre équipe ou consultez notre dossier médias.

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.