Résumé Prévisualiser

L'ISO 812:2017 spécifie une méthode pour la détermination de la température minimale à laquelle les matériaux en caoutchouc ne présentent pas de rupture fragile, ou de la température à laquelle la moitié des éprouvettes utilisées lors d'un essai sont détériorées, lorsqu'elles sont soumises à un choc dans des conditions spécifiées.

Les températures ainsi déterminées ne correspondent pas forcément à la température minimale à laquelle le matériau peut être utilisé, puisque la fragilité varie en fonction des conditions d'essai et, en particulier, en fonction de la vitesse de percussion. Les données obtenues par cette méthode sont, par conséquent, prévues pour être utilisées pour prévoir le comportement des caoutchoucs à basses températures uniquement sans des applications dans lesquelles les conditions de déformation sont similaires à celles spécifiées dans l'essai.

Trois modes opératoires sont décrits:

- mode opératoire A, dans lequel la température de fragilité est déterminée;

- mode opératoire B, dans lequel la température de fragilité est déterminée par 50 % de détérioration;

- mode opératoire C, dans lequel l'éprouvette est soumise à un choc à une température spécifiée.

Le mode opératoire C est utilisé pour la classification des matériaux en caoutchouc et à des fins de spécification.

NOTE Un essai similaire pour les supports textiles recouverts de caoutchouc est décrit dans l'ISO 4646.


Informations générales

  • État actuel :  Publiée
    Date de publication : 2017-07
  • Edition : 4
    Nombre de pages : 16
  • :
    ISO/TC 45/SC 2
    Essais et analyses
  • 83.060
    Élastomères

Acheter cette norme

Format Langue
PDF + ePub
Papier
  • CHF88

Vous avez une question?

Consulter notre FAQ

Service à la clientèle
+41 22 749 08 88

Horaires d’ouverture:
De lundi à vendredi - 09:00-12:00, 14:00-17:00 (UTC+1)

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.