Résumé Prévisualiser

ISO 16639:2017 fournit des lignes directrices et des critères de performance pour l'échantillonnage des substances radioactives dans l'air des lieux de travail. L'accent est mis sur la protection de la santé des travailleurs dans l'environnement intérieur.

ISO 16639:2017 fournit les meilleures pratiques et les critères basés sur les performances pour l'utilisation de dispositifs et de systèmes d'échantillonnage, y compris les dispositifs d'échantillonnage pour mesurage rétrospectif de la radioactivité et les dispositifs de surveillance en continu de l'air. Plus spécifiquement, le présent document couvre les objectifs et la conception des programmes d'échantillonnage et de surveillance de l'air visant à satisfaire les objectifs des programmes, les méthodes d'échantillonnage et de surveillance de l'air sur le lieu de travail, et l'assurance qualité visant à garantir les performances du système destiné à protéger les travailleurs contre les expositions inutiles par inhalation.

L'objectif premier de la surveillance des activités volumiques dans l'air sur les lieux de travail est d'évaluer et d'atténuer les risques par inhalation auxquels sont exposés les travailleurs dans les lieux où elles peuvent être présentes dans l'air. Un programme de surveillance complet peut être utilisé pour:

- déterminer si les contrôles administratifs et techniques du confinement sont efficaces;

- mesurer les activités volumiques des substances radioactives;

- alerter les travailleurs d'activités volumiques élevées dans l'air;

- aider à estimer les incorporations par les travailleurs en l'absence de méthodes d'analyse radiotoxicologique;

- déterminer les exigences en matière de signalisation ou d'affichage pour la protection au rayonnement; et

- déterminer l'équipement de protection et les mesures appropriés.

Les techniques d'échantillonnage de l'air consistent en deux approches générales. La première approche est l'échantillonnage rétrospectif qui consiste à prélever des échantillons de l'air, à retirer le milieu de prélèvement, à le soumettre à un système de détection des rayonnements et à analyser les substances radioactives, et enfin à mettre à disposition ultérieurement les résultats de concentrations. Dans ce contexte, les concentrations mesurées dans l'air sont évaluées rétrospectivement. La deuxième approche est une surveillance de l'air en continu et en temps réel pour que les travailleurs puissent être avertis lorsqu'un important rejet de radioactivité dans l'air vient juste de se produire. Pour l'implémentation d'un programme d'échantillonnage de l'air efficace, il est important d'atteindre un équilibre correct entre les deux approches générales. L'équilibre spécifique dépend du niveau de risque du travail et des caractéristiques de chaque installation.

Un composant spécial de la deuxième approche qui peut être appliqué s'il est implémenté correctement est la préparation des instruments de détection et des protocoles de surveillance continue de l'air. Cela permet le suivi de la protection contre les rayonnements du personnel qui a été formé et équipé d'un équipement de protection individuelle (EPI) qui les rend en mesure de séjourner pendant une durée étendue définie et préprogrammée dans les concentrations élevées de substances radioactives dans l'air. De telles approches peuvent avoir lieu soit dans le cadre d'une réentrée programmée dans une zone contaminée suite à une perte accidentelle de confinement afin d'évaluer l'accident et la remise en état, soit dans le cadre d'un projet qui prévoit un accès systématique ou régulier aux substances radioactives (par exemple la préparation des substances de process qui contiennent des composants pouvant passer facilement à l'état d'aérosols), ou la manipulation de substances comme les déchets insuffisamment caractérisés pouvant contenir des polluants radioactifs susceptibles de passer à l'état d'aérosol quand ils sont manipulés pendant le reconditionnement. Dans ce cas spécial, le rôle de la surveillance continue de l'air est de fournir une alerte au personnel assigné à la radioprotection et de les avertir que les concentrations dans l'air concerné ont dépassé un seuil qui dépasse ou pourrait dépasser le niveau de protection prévu qu'offre l'EPI. En règle générale, ce niveau est 10 ou 100 fois supérieur à la limite dérivée de contamination atmosphérique(LDCA) établie pour les travailleurs sans protection. Par conséquent, l'alerte ou l'alarme de surveillance est désignée de sorte à ne pas être confondue avec l'alarme de surveillance normale, et l'action prise en réponse est elle aussi spécifique au lieu et au personnel concernés.

Il convient de concevoir la stratégie d'échantillonnage de l'air de sorte à réduire les expositions internes et à pondérer les considérations sociales, techniques, économiques, pratiques et d'intérêt public associées à l'utilisation des substances radioactives.

Il convient qu'un programme complet d'échantillonnage de l'air tienne compte du fait que le programme d'échantillonnage de l'air est un simple élément d'un programme plus étendu de protection contre les rayonnements. Par conséquent, il convient que les personnes impliquées dans le programme d'échantillonnage de l'air interagissent avec le personnel qui travaille sur d'autres éléments du programme de protection contre les rayonnements, comme le contrôle de la contamination et la dosimétrie interne.

ISO 16639:2017 ne traite pas de l'échantillonnage de l'air extérieur, la surveillance des effluents ou les mesures du radon.


Informations générales

  • État actuel :  Publiée
    Date de publication : 2017-01
  • Edition : 1
    Nombre de pages : 34
  • :
    ISO/TC 85/SC 2
    Radioprotection
  • 13.280
    Protection contre les rayonnements

Acheter cette norme

Format Langue
PDF
Papier
  • CHF138

Vous avez une question?

Consulter notre FAQ

Service à la clientèle
+41 22 749 08 88

Horaires d’ouverture:
De lundi à vendredi - 09:00-12:00, 14:00-17:00 (UTC+1)

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.