Résumé Prévisualiser

La présente Norme internationale fixe les spécifications relatives à l'analyse quantitative des constituants suivants du gaz naturel:

  • hélium
  • hydrogène
  • argon
  • oxygène
  • azote
  • dioxyde de carbone
  • hydrocarbures saturés de C1 à C5
  • fractions d'hydrocarbures, C6 et supérieurs
  • composés aromatiques tels que le benzène et le toluène

Les méthodes de chromatographie en phase gazeuse permettent de déterminer les constituants dans les gammes suivantes:

  • oxygène: 0,001 % (n/n) à 0,5 % (n/n)
  • hélium: 0,001 % (n/n) à 0,5 % (n/n)
  • hydrogène: 0,001 % (n/n) à 0,5 % (n/n)
  • argon: 0,001 % (n/n) à 0,5 % (n/n)
  • azote: 0,001 % (n/n) à 40 % (n/n)
  • dioxyde de carbone: 0,001 % (n/n) à 40 % (n/n)
  • méthane: 50 % (n/n) à 100 % (n/n)
  • éthane: 0,02 % (n/n) à 15 % (n/n)
  • propane: 0,001 % (n/n) à 5 % (n/n)
  • hydrocarbures supérieurs: la méthode peut mesurer les constituants depuis 10-6 (n/n) jusqu'à leur concentration maximale compatible avec la prescription selon laquelle le gaz ne doit contenir aucun condensat d'hydrocarbure, à n'importe quelle pression, dans la gamme 1 x 102 kPa à 7 x 103 kPa.
Cette méthode n'est pas destinée à identifier les composés oxygénés (la vapeur d'eau, le méthanol, les glycols) et les composés sulfurés. Il est impossible que l'identification des hydrocarbures supérieurs à C6 soit ambiguë. Même lorsqu'un pic indique le point d'élution des constituants connus d'un mélange gazeux, on ne peut pas établir avec certitude que ce constituant est le seul qui présente ce temps de rétention. Les constituants non identifiés sont classés selon l'indice de carbone qui est apparu approprié suite à l'analyse. Bien que cette simplification soit nécessaire, elle permet d'obtenir une valeur quantitative convenable. Cette méthode est à utiliser lorsqu'on désire analyser la composition des hexanes+ et/ou effectuer une analyse
complète.
La méthode n'est pas destinée à des gaz en phase dense dont la pression dépasse le cricondebar (pression de condensation critique) ou, pour des échantillons de gaz ne contenant aucun condensat d'hydrocarbures en quantité mesurable, de l'eau à I'état liquide ou de fluide de traitement comme le méthanol ou les glycols (voir ISO 6570-1 et ISO 10715).
II est peu vraisemblable que les gaz traités en vue de leur transport contiennent une proportion décelable d'hydrocarbures supérieurs à C12. Les échantillons prélevés plus près de la tête de puits peuvent contenir, avant leur passage par l'usine de traitement, des hydrocarbures allant jusqu'a cl6 ou au-delà.


Informations générales

  • État actuel :  Publiée
    Date de publication : 1997-04
  • Edition : 2
    Nombre de pages : 24
  • :
    ISO/TC 193/SC 1
    Analyse du gaz naturel
  • 75.060
    Gaz naturel

Acheter cette norme

Format Langue
PDF
Papier
  • CHF118

Vous avez une question?

Consulter notre FAQ

Service à la clientèle
+41 22 749 08 88

Horaires d’ouverture:
De lundi à vendredi - 09:00-12:00, 14:00-17:00 (UTC+1)

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.