Selon la déclaration des ministres des TIC et de l’industrie des pays du G7 intitulée « Pour une prochaine révolution de la production inclusive, ouverte et sécurisée », la promotion de la coopération internationale sur les normes est « essentielle pour progresser vers un univers numérique connecté. Les normes sont un moyen de promouvoir la croissance économique, l’innovation, la productivité et la compétitivité, ainsi que l’interopérabilité, la confiance et la sécurité dans l’utilisation des TIC. »

Logo of the G7 2017 Italia

 

Rédigée au cours de la rencontre du G7, qui est une enceinte de dialogue au plus haut niveau pour les démocraties les plus industriellement avancées du monde, la déclaration met également en avant les avantages du processus d’élaboration des normes auquel participent les parties prenantes d’un large éventail de domaines et avance que « les gouvernements devraient favoriser un environnement inclusif pour l’élaboration des normes [...] afin que les solutions techniques reflètent les priorités de toutes les parties prenantes, y compris les PME et les consommateurs. »

Sergio Mujica, Secrétaire général de l’ISO, qui est le plus grand producteur mondial de Normes internationales, s’est félicité de cette déclaration, en soulignant que les normes sont essentielles pour suivre le rythme de notre monde en rapide évolution.

« Les normes répondent aux besoins du marché et fournissent un langage commun grâce auquel il est possible de se comprendre partout sur la planète. Elles établissent une plate-forme solide pour l’innovation, la connectivité et la croissance économique.

« Dans le monde numérique, les Normes internationales constituent la base de l’interopérabilité qui est essentielle pour le bon fonctionnement des technologies. Ainsi, pour que les appareils puissent communiquer entre eux et assurer l’échange des données, la compréhension des protocoles de communication et des méthodes est indispensable pour assurer la compatibilité requise. C’est là que les normes jouent un rôle décisif.

« Nous sommes ravis de voir que les dirigeants du G7 ont compris que les normes sont un moyen de stimuler l’innovation et le progrès. »

La déclaration du G7 a été rédigée dans le cadre de la rencontre des ministres de l’industrie et des TIC du G7, l’une des trois réunions ministérielles dédiées à l’innovation qui se sont tenues à Turin, sous la présidence italienne, du 25 au 30 septembre 2017. Les États membres du G7 sont la France, les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne, le Japon, l’Italie et le Canada.