Passer au contenu principal

Cet article appartient à nos archives. 

Par |

Bentley, l’une des marques d’automobiles les plus prestigieuses, allie artisanat d’art, compétences techniques et technologies de pointe pour créer certaines des plus belles voitures du monde. Pour le constructeur, la poursuite de l’excellence ne s’arrête pas lorsque le conducteur a tourné la clé de contact. Le management de l’énergie est un domaine de focalisation fondamental et Bentley Motors est la première usine de construction automobile au Royaume-Uni à avoir mis en œuvre la norme ISO 50001:2011, Systèmes de management de l’énergie – Exigences et recommandations de mise en œuvre, et à être certifiée selon cette norme.

Pour Bentley, assurer le leadership, c’est non seulement se positionner en acteur majeur dans le secteur de l’automobile de luxe, mais aussi montrer la voie dans d’autres dimensions – les compétences, l’emploi et, de plus en plus, la performance environnementale.

Comme tout compétiteur, nous sommes jugés sur les résultats. A cet égard, nous avons de bonnes références. Nous avons été l’une des premières usines au Royaume-Uni à obtenir la certification ISO 14001 pour le management environnemental, la première dans notre secteur à définir une stratégie claire pour réduire notre impact sur l’environnement, et nous sommes maintenant la première usine automobile britannique à être certifiée selon la nouvelle norme ISO 50001 relative au management de l’énergie.

Pour Bentley, le fait d’obtenir ces certifications et d’être la première à les obtenir dans son secteur n’est pas un mince exploit. Contrairement à la plupart des constructeurs automobiles, Bentley concentre toutes ses opérations – de la conception aux ventes et au marketing en passant par l’ingénierie et la production – en un seul lieu : Pyms Lane, Crewe, au Royaume-Uni.

Ce site historique remonte à 1938. L’objectif était alors de construire pour la Royal Air Force (RAF) les célèbres moteurs d’avion Merlin qui servirent pendant la Seconde Guerre mondiale. La production d’automobiles débuta en 1946. Le rachat de la compagnie par Volkswagen en 1998 inaugura une période d’investissements soutenus dans de nouveaux produits et installations, mais les bâtiments eux-mêmes datent pour la plupart d’une autre époque.

Aujourd’hui, la société emploie environ 4 000 personnes sur le site de Pyms Lane. Les voitures de luxe à haute performance qui y sont produites sont destinées à des marchés bien établis en Europe et aux États-Unis, ainsi qu’à des marchés émergents comme la Chine et l’Amérique du Sud.

Les normes du 21e siècle

Le défi a donc toujours été d’amener la célèbre usine au niveau des normes de fabrication d’automobiles du 21e siècle. La certification ISO 50001 apporte la preuve de cet engagement.

Alors que Bentley décuplait sa production de voitures entre 2002 et 2007, on n’observait aucune augmentation correspondante de son impact environnemental. Autrement dit, les coûts énergétiques par véhicule ont chuté durant cette période, ce qui a contribué aux bons résultats financiers de l’entreprise.

L’application d’ISO 50001 représentait logiquement l’étape suivante. Pour répondre aux exigences de la nouvelle Norme internationale, nous avons commencé par effectuer une analyse des écarts, qui a constitué la base du développement de notre système de surveillance améliorée de l’énergie (EnMat). Ce système fonctionne en temps réel, donnant des informations détaillées sur la consommation d’énergie dans le site. Il est suivi par une équipe chargée du management environnemental et communiqué à nos «champions» de l’énergie (voir ci-après). Nous sommes ainsi en mesure d’observer les résultats énergétiques.

Une consommation d’énergie inattendue

Nous avons tout d’abord observé une consommation d’énergie plus élevée que prévu dans nos bureaux. Par la surveillance, nous avons pu cibler ces zones et définir des objectifs énergétiques locaux. Cela nous a donné une occasion immédiate de réduire la consommation d’énergie. Un autre avantage de notre nouveau système de surveillancede l’énergie est la possibilité d’identifier les changements dans l’usage énergétique non seulement au niveau du site, mais aussi par domaine technologique. Ainsi, les pics de consommation d’énergie dans un domaine particulier peuvent désormais être étudiés de la même manière que tout autre incident.

Une fois l’analyse globale achevée, une série d’initiatives ont été prises, notamment l’amélioration du chauffage et de l’éclairage, un meilleur contrôle des systèmes de chaudières et d’air comprimé, une meilleure isolation, et des variateurs de vitesse plus efficaces sur les voitures neuves.

L’introduction d’un système fondé sur ISO 50001 a également influencé notre approche de la gestion de l’énergie. Notre taux de remboursement ne se calcule plus seulement en termes de coûts financiers, nous tenons compte, aussi, du coût en carbone. Lors de l’achat de nouvelles machines, la préférence est toujours donnée aux choix recommandés par le Carbon Trust du Royaume-Uni, ce qui nous permet de bénéficier de certains avantages fiscaux.

Nous avons également amélioré la communication à travers le site en désignant des «champions» de l’énergie. Des réunions sur les questions énergétiques sont organisées tous les mois, avec une représentation de la direction, et l’information est ainsi immédiatement communiquée dans toute l’entreprise. Cela garantit également la mise en place d’un certain degré de management de l’énergie par une approche descendante.

Michael Straughan
Michael Straughan
Membre du Conseil d’administration, Fabrication
Bentley Motors

Des résultats significatifs

Les résultats de ces activités sont significatifs. Entre 2000 et 2010, la consommation d’énergie pour chaque voiture produite a été réduite des deux tiers et de 14% pour l’ensemble du site, soit une économie de 230 GWh – assez pour l’alimentation électrique de 11 500 maisons pendant un an. Ces chiffres de performance ont été vérifiés lors d’un audit complexe effectué par l’organisme de certification indépendant Lloyds Register Quality Assurance.

Au-delà du management de l’énergie, Bentley s’attache aussi à réduire l’impact de l’usine sur l’environnement dans d’autres domaines. La stratégie de récupération et de recyclage des déchets permet actuellement d’enregistrer un taux de recyclage de 77 % et de s’approcher rapidement de la cible de 80 % fixée par Bentley. La consommation d’eau est également réduite, par exemple, dans le procédé de revêtement des carrosseries : la consommation a été réduite de moitié au cours des dix dernières années et nous prévoyons d’améliorer encore ces résultats.

Optimiser la consommation de carburant

La réduction de l’impact du site sur l’environnement local est aussi sérieusement étudiée. Par exemple, la circulation des véhicules dans la zone de Pyms Lane occupée par notre site est réduite au minimum. Une «politique de déplacements écologiques» (qui a valu des prix à l’entreprise) propose aux employés des alternatives à la pratique consistant à se rendre au travail seul au volant de sa voiture. Bien que Bentley offre à ses employés des facilités pour les voitures (sans pour autant leur fournir des Bentley !), environ 19 % d’entre eux se rendent au travail à vélo.

Bien entendu, c’est la société qui jugera la performance environnementale des produits de Bentley. Dans notre planification de produits, il est donc essentiel de développer des modèles toujours plus respectueux de l’environnement. C’était le sens de notre stratégie environnementale annoncée en 2008.

Nous visions pour 2012 une réduction de 15 % des émissions moyennes de CO2 des modèles Bentley, l’introduction de la compatibilité multi-carburant (« flexfuel ») et le développement d’une nouvelle motorisation qui, à elle seule, réduira de 40 % la consommation de carburant. Je suis ravi de pouvoir dire que tous ces engagements sont d’ores et déjà tenus et même dépassés dans le cas des émissions de nos véhicules.

Un engagement général

Notre attachement et notre détermination à réduire la consommation d’énergie n’a jamais été un simple exercice sur papier. Il s’agit d’une volonté partagée par l’ensemble du personnel. À Crewe, chacun s’attache à gérer et à surveiller son utilisation énergétique, puisque nous partageons une responsabilité envers la communauté dans laquelle nous vivons et travaillons. Bentley aime être un chef de file dans ce domaine et entend bien continuer dans cette voie.


Informations associées

Contact

Default ISOfocus
Elizabeth Gasiorowski-Denis

+41 22 749 03 25

Default News
Katie Bird
Chef, Communication

+41 22 749 0431

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.