Un comité technique de l’ISO qui a élaboré près de 780 Normes internationales pour le secteur agroalimentaire a été récompensé par un prix pour l’excellence de ses travaux, remis dans le cadre de la 34ème Assemblée générale de l’ISO qui se tient du 21 au 23 septembre 2011 à New Delhi en Inde.

Le Prix Lawrence D. Eicher pour l'excellence de l'élaboration créative et novatrice de normes est décerné en 2011 au comité technique ISO/TC34, Produits alimentaires.

De gauche à droite: Le Président de l’ISO/TC 34, François Falconnet; le Président de l’ISO, Boris Aleshin et le Vice-président (gestion technique) de l’ISO, Jacob Holmblad.

Le Président de l’ISO, Boris Aleshin, et le Vice-président (gestion technique) de l’ISO, Jacob Holmblad, ont remis le prix à François Falconnet, Président de l’ISO/TC 34, ainsi qu’à Sandrine Espeillac et Carolina Figueiredo, Co-Secrétaires (jumelage, voir ci-dessous) de ce comité. M. Aleshin a souligné l’importance d’un aspect des travaux du TC 34 – la sécurité sanitaire des aliments, couverte par ses normes de la série ISO 22000 relatives au management de la sécurité sanitaire des aliments.

De gauche à droite: Les Co-Secrétaires de l’ISO/TC 34, Sandrine Espeillac et Carolina Figueiredo le Président de l’ISO, Boris Aleshin; et le Vice-président (gestion technique) de l’ISO, Jacob Holmblad.

«Chaque année, a-t-il déclaré, des produits alimentaires dangereux entraînent des décès et des maladies dans le monde. Maîtriser la sécurité sanitaire des aliments dans les chaînes d’approvisionnement est donc une priorité. Je suis heureux de pouvoir déclarer que, depuis sa publication en 2005, la norme ISO 22000 a connu un essor rapide en termes de nombre d’applications et de pays concernés.

Il n’en demeure pas moins qu’ISO 22000 n’est qu’une des quelque 775 normes élaborées par ce comité prolifique, dont les travaux portent sur la normalisation dans le domaine des produits pour l'alimentation humaine et animale, couvrant la chaîne alimentaire de la production primaire à la consommation. Ces normes portent sur la terminologie, l'échantillonnage, les méthodes d'essais et d'analyse, les spécifications des produits, le management de la sécurité sanitaire des aliments pour l'alimentation humaine et animale et le management de la qualité, et les exigences concernant l'emballage, l'entreposage et le transport.»

Cinquante et un pays contribuent au TC 34 à titre de membres participants, 57 autres à titre de membres observateurs. Le comité coordonne avec efficacité ses travaux par l’intermédiaire de 15 sous-comités et de quatre groupes de travail. Il affiche une volonté sincère de promouvoir la participation des pays en développement : ainsi, le comité est dirigé conjointement en jumelage par un membre d’un pays développé, AFNOR (France), et un membre d’un pays en développement, ABNT (Brésil).

Le TC 34 s’attache à accroître la visibilité de l’ISO sur le plan international en collaborant avec des organisations internationales comme la Commission du Codex Alimentarius et l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), avec laquelle l’ISO a signé un Protocole d’accord en juillet, et en coopérant avec la Fédération internationale du lait pour établir des normes communes, par exemple pour la détection de la mélamine dans le lait.

Le Président de l’ISO a conclu : «De toute évidence, les normes élaborées par le TC 34 ont non seulement une importante valeur économique, mais aussi une valeur pour la société dans la mesure où elles constituent des outils concrets pour appuyer les objectifs des Nations Unies, tels que ceux qui sont exprimés à l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation.»

  • Le Prix de leadership porte le nom de feu Lawrence D. Eicher, Secrétaire général de l’ISO de 1986 à 2002.