Eddy Njoroge

Président de l'ISO - Kenya

Eddy Njoroge a été élu Président de l’ISO pour un mandat de deux ans à compter du 1 janvier 2020 et a siégé en qualité de Président élu en 2019. M. Njoroge est un entrepreneur expérimenté possédant une solide expérience du monde de l’entreprise et du secteur financier. Durant de nombreuses années (2003-2013), il a été Président-Directeur général de KenGen (Kenya Electricity Generating Company), où il a été aux avant-postes de la transformation de cette compagnie para-publique en société cotée en bourse avec une orientation commerciale plus marquée et axée sur la durabilité. M. Njoroge a œuvré pour que KenGen soit la première compagnie para-publique certifiée ISO 9001, preuve de sa passion pour les normes. De 2008 à 2012, il a assuré la présidence de l’Union des producteurs et distributeurs d’énergie électrique en Afrique (UPDEA), et a ainsi acquis une vue d’ensemble et une perspective uniques du secteur de l’énergie en Afrique.

M. Njoroge préside actuellement les Conseils d’administration de Telkom Kenya, de la Britam General Insurance Company, de la Corbetti Geothermal Company (Éthiopie), du Kenya Pooled Water Fund. Il est également le Président sortant de la Nairobi Securities Exchange, qu’il a présidée durant sept ans. Il est membre du Conseil du Kenya Bureau of Standards (où il préside le comité d’approbation des normes). Membre du Conseil d’administration de Proctor & Allan, M. Njoroge est aussi membre du Comité d’investissement du Fonds africain des énergies renouvelables, et siège au Conseil de Globeleq, une compagnie panafricaine d’électricité basée à Londres.

M. Njoroge a été distingué par plusieurs récompenses pour sa contribution au développement industriel : Elder of the Burning Spear (EBS), Chief of the Burning Spear (CBS) (Président du Kenya), Ordre national du mérite (Président de la République française), Life-time Award en reconnaissance de sa contribution à la transformation du secteur de l’énergie en Afrique.

M. Njoroge est titulaire d’une licence de chimie/biochimie de l’Université de Makerere (Ouganda) et d’un MBA (leadership et durabilité) de l’Université de Cumbria.

Message du nouveau Président [PDF]

 

 

Eddy Njoroge

Scott Steedman

Vice-président de l'ISO (questions de politique) - Royaume-Uni

Scott Steedman a été confirmé dans ses fonctions de Vice-président (questions de politique) de l’ISO pour la période 2020-2021, fonctions qu'il a exercées depuis 2017. Avec un parcours professionnel dans l’industrie, la normalisation et l’enseignement supérieur, Scott Steedman est une personnalité de premier plan dans le monde des affaires et de l’ingénierie, qui conjugue de solides qualités de leadership dans les domaines de la technique, de la communication et de la stratégie. Responsable du membre de l’ISO pour le Royaume-Uni en qualité de Directeur de la normalisation à la BSI depuis 2012, M. Steedman a su promouvoir une réflexion nouvelle sur le rôle des normes, qui sont un consensus de bonnes pratiques pour les gouvernements, l’industrie et les consommateurs, et qui favorisent l’innovation, le commerce et la croissance économique. Il siège en qualité de Directeur exécutif au Conseil d’administration du Groupe BSI. Avant de rejoindre la BSI, il a occupé des postes à responsabilités dans le secteur de l’ingénierie et travaillé dans les domaines du génie civil et des infrastructures, dans l’enseignement supérieur, ainsi qu’au sein de divers organismes professionnels. Au niveau européen, il a été Vice‐président Politique du Comité européen de normalisation (CEN) de 2013 à 2016.

Ancien Vice-président de l’Académie royale d’ingénierie et de l’Institution des ingénieurs civils, il continue d’assumer la charge de rédacteur en chef du magazine phare de l’Académie royale d’ingénierie, Ingenia. Titulaire d’un doctorat en ingénierie de l’Université de Cambridge (Royaume-Uni), M. Steedman a été nommé Commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique en 2010 en reconnaissance de sa contribution au domaine de l’ingénierie.

Scott Steedman

Sauw Kook Choy

Vice-présidente de l'ISO (gestion technique) - Singapour

Sauw Kook Choy, nommée Vice-présidente (gestion technique) de lʼISO pour la période 2019-2020, a siégé en qualité de Vice-présidente élue (gestion technique) de lʼISO en 2018. Directrice générale adjointe d’Enterprise Singapore depuis 2013, elle en a été nommée en 2017 Directrice générale pour la Qualité et l’Excellence.

Après avoir débuté sa carrière comme ingénieure en génie civil dans un cabinet de conseil en ingénierie, Mme Choy a ensuite rejoint le Bureau des normes et de la productivité (PSB), puis SPRING Singapore, occupant différentes fonctions qui lui ont permis d’acquérir une riche expérience en matière de politique, planification, renforcement des capacités et programmes de financement visant le développement et la croissance des PME. Aujourd’hui, elle dirige les programmes nationaux de normalisation et d’accréditation qui étayent l’infrastructure qualité pour renforcer la confiance dans les produits, services et organisations de Singapour. En outre, Mme Choy supervise la fonction de réglementation du Bureau en ce qui concerne la sécurité des produits de consommation courante à Singapour ainsi que l’Autorité des poids et mesures. Par ailleurs, elle est administratrice du Singapore Quality Award. Représentante de Singapour au Conseil de l’ISO de 2015 à 2017, puis membre du Comité permanent du Conseil de l’ISO sur la stratégie et la politique, elle siège au Comité d’examen des candidatures de l’ISO depuis 2017.

Mme Choy est titulaire d’un MBA de l’Université technologique de Nanyang et d’un diplôme d’ingénieur de l’Université de Singapour. Elle a également reçu, dans le cadre des distinctions de la Journée Nationale, la médaille de l’Administration Publique (argent), ainsi que la médaille Miflora M Gatchalian (MMG) en 2011.

Sauw Kook Choy

Mitsuo Matsumoto

Vice-président de l'ISO (finances) - Japon

M. Mitsuo Matsumoto a été nommé Vice-président (finances) de l’ISO jusqu’à fin 2020. Il est Directeur de l’exploitation (COO) et Secrétaire général adjoint du Japanese Industrial Standards Committee (JISC), et Conseiller principal en matière de politique de normalisation internationale au sein du Ministère japonais de l’Économie, du commerce et de l’industrie (METI). M. Matsumoto a joué un rôle considérable dans les activités de l’ISO, notamment en qualité de représentant du JISC au Conseil et au TMB et, de par sa participation aux travaux des Comités chargés de l’élaboration d’orientations politiques (CASCO, COPOLCO, DEVCO). Tout au long de ses 20 années de carrière au sein du JISC à des postes de responsabilité, M. Matsumoto a acquis une expérience considérable et une connaissance approfondie de la normalisation et de l’évaluation de la conformité, ainsi que des compétences financières en matière de conduite de projet, notamment de prévision budgétaire, de planification financière et d’exécution budgétaire, d’exploitation et de vérification des dépenses. Il a également contribué à l’établissement de programmes de certification/d’accréditation pour la série ISO 9000 au Japon, négocié des accords de reconnaissance mutuelle entre le Japon et d’autres pays, élaboré et mis en œuvre des projets de normalisation et de conformité dans le cadre de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), y compris en matière d'harmonisation des normes nationales avec des normes internationales. Il a aussi animé des conférences internationales relatives à la normalisation. M. Matsumoto est titulaire d’une licence de chimie organique de l’Université d’Osaka Kyoiku (Japon).

Mitsuo Matsumoto

Dominique Christin

Trésorier de l'ISO - Suisse

Le mandat de Dominique Christin en qualité de Trésorier de l’ISO a été reconduit pour la période 2019-2021. M. Christin est co-fondateur et associé au sein du cabinet BianchiSchwald (anciennement BCCC, cabinet d’avocats d’affaires indépendant fondé en Suisse en 2001), où il exerce depuis 2016 en qualité de Conseil. Avant de fonder BCCC, il a pratiqué dix ans au sein de deux cabinets d’avocats d’affaires suisses de premier plan, de 1991 à 2001, ainsi qu’en qualité de Conseil juridique au Luxembourg au sein de Pictet (banque privée suisse) de 1995 à 1996, où il a acquis une remarquable expertise dans le domaine du droit bancaire et financier. M. Christin possède une solide connaissance du droit des sociétés et du droit fiscal et exerce en qualité de conseil juridique auprès d’une clientèle privée et d’entreprises, y compris d’organisations à but non lucratif, en matière de création, d’acquisition, de vente, de joint-venture, de restructuration, de délocalisation et de liquidation d’entreprises. M. Christin siège au conseil d’administration de plusieurs sociétés suisses, notamment Caran d’Ache SA, ainsi qu’au conseil d’une fondation philanthropique. Admis au Barreau de Genève en 1987, M. Christin est titulaire d’une Licence en droit de l’Université de Lausanne (Suisse) et d’une Maîtrise en droit (LL.M.) de l’Université de Londres (Royaume-Uni). La qualité de ses travaux a été saluée par les guides juridiques indépendants Chambers Global et Legal500 Europe.

Dominique Christin

Sergio Mujica

Secrétaire général de l’ISO

Sergio Mujica a rejoint l’ISO en tant que Secrétaire général en juillet 2017, après avoir occupé pendant 7 ans le poste de Secrétaire général adjoint au sein de l’Organisation mondiale des douanes (OMD). L’OMD vise à améliorer l’efficacité et l’efficience des administrations douanières au niveau international. Dans le cadre de ses fonctions, M. Sergio Mujica était responsable de l’élaboration et de la mise en œuvre du plan stratégique de l’Organisation, qui impliquait notamment la simplification, l’harmonisation et la normalisation des procédures douanières, ainsi que des initiatives pour le renforcement des capacités des membres de l’OMD. Il a ainsi acquis une expérience significative dans un contexte international, marqué par la recherche du consensus au sein d’une organisation fondée sur un vaste réseau de membres.

Avant de rejoindre l’Organisation mondiale des douanes, M. Sergio Mujica a travaillé pendant 15 ans pour le gouvernement chilien au sein du ministère de l’Agriculture et du ministère des Affaires économiques, ainsi qu’en tant que Directeur général des douanes chiliennes. De nationalité chilienne, il est titulaire d’un diplôme en droit de l’Université pontificale catholique du Chili et d’un Master en droit international de l’Université américaine de Washington DC. 

Sergio Mujica