Voyager l’esprit léger

L’ISO et l’évolution des voyages: des normes pour un tourisme durable.

Lu en quelques minutes
Clare  Naden
Par Clare Naden
Publié le
Partager sur , ,

La question du tourisme de masse et de ses répercussions sur notre environnement n’est plus à démontrer. À l’heure où ce secteur, sévèrement affecté par la crise sanitaire mondiale, commence à reprendre des couleurs, il est indispensable qu’il s’inscrive dans une démarche plus durable.

Plunging view of a waterfall jutting out of craggy green cliffs.

Dans le monde, un employé sur dix travaille dans le tourisme, faisant de ce secteur un moteur économique majeur. Le tourisme est par ailleurs un vecteur de concrétisation indéniable des 17 Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, notamment l’ODD 15 (Vie terrestre), l’ODD 14 (Vie aquatique), l’ODD 12 (Consommation et production responsables) ou encore l’ODD 1 (Pas de pauvreté).

Dans ce premier article de notre série consacrée au tourisme, nous nous intéressons aux domaines pour lesquels les normes ISO présentent un intérêt.

Un cadre commun au tourisme durable

Si le tourisme vert n’a rien d’une nouveauté, les pratiques en la matière restent très disparates, ce qui peut entraver l’essor de ce type de tourisme. C’est donc dans une volonté de remédier à cet état de fait qu’une Norme internationale sur les principes du tourisme durable est en cours d’élaboration.

ISO 23405, Tourism and related services – Sustainable tourism – Principles, terminology and model, servira de socle commun aux acteurs du tourisme, et comprendra une terminologie et des définitions convenues sur lesquelles pourront se fonder les futurs modèles de tourisme durable. En utilisant cette norme, les entreprises du secteur privé comme celles du public, quelles que soient leur taille et leur implantation dans le monde, seront en mesure de cerner et d’évaluer l’impact négatif de leurs activités sur l’environnement et la culture locale, en vue de les atténuer sans compromettre la qualité de leur service et la protection de leurs employés.

Bathroom

Cabane ou suite présidentielle, même combat

Du camping à l’hôtel cinq étoiles, tous les types d’hébergement touristique ont un impact sur l’environnement et les communautés locales qui va bien au-delà de leur seule implantation physique. ISO 21401, Tourism and related services – Sustainability management system for accommodation establishments – Requirements, peut aider à rendre cet impact positif.

La norme définit les exigences environnementales, sociales et économiques pour la mise en œuvre d’un système de management responsable des structures d’hébergement touristique. Elle couvre notamment des questions en lien avec les droits de l’homme, la santé et la sécurité des employés et des clients, la protection de l’environnement, la consommation d’eau et d’énergie, la production de déchets et le développement des économies locales.

Colorful recycling bins for collecting recyclable waste on the beach front in Lima, Peru.

Des plages nettes et vertes

Veiller à la propreté et à la durabilité des plages permet d’attirer plus de touristes tout en protégeant la planète. Un littoral pollué met à mal l’économie, la biodiversité et l’une de nos ressources les plus précieuses, la mer.

Et face à l’afflux massif de touristes avides de soleil qui colonisent chaque jour leurs plages, les collectivités locales ont parfois du mal à sortir la tête de l’eau. ISO 13009, Tourisme et services connexes – Exigences et recommandations pour les opérations de plage, établit de solides lignes directrices convenues à l’échelon international qui couvrent tous les aspects du bord de mer, notamment la sécurité des plages et de l’eau, le nettoyage, l’enlèvement des déchets, les infrastructures, la planification et la promotion. Elle permet également de s’assurer que les activités de loisirs sur les plages sont exploitées dans une optique de responsabilité sociétale, et établit des lignes directrices en matière de sécurité et d’hygiène pour les visiteurs.

A person zip lining above a forest in Costa Rica.

L’aventure, c’est l’aventure... en vert

Pour savourer leur liberté retrouvée après des mois de restrictions, les touristes sont en quête d’expériences mémorables, ce qui laisse présager une montée en flèche du tourisme d’aventure. ISO 20611, Tourisme d’aventure – Bonnes pratiques en matière de durabilité – Exigences et recommandations, apporte aux prestataires du tourisme d’aventure un cadre leur permettant de proposer des activités plus respectueuses de la planète. Bien au-delà de la simple promotion du recyclage, cette norme s’inscrit dans une approche holistique qui intègre la sensibilisation des clients aux pratiques durables et la mise en place de mesures proactives pour préserver les écosystèmes locaux.

Une plongée en eaux claires

Protéger la vie aquatique est au cœur de l’ODD 14, qui a vocation à « conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable ». Et la communauté des plongeurs peut largement contribuer à cet objectif. Pour les y aider, l’ISO propose un certain nombre de Normes internationales relatives à la plongée de loisirs, deux d’entre elles encourageant directement des pratiques plus durables.

À titre d’exemple, ISO 21416, Services relatifs à la plongée de loisirs – Exigences et recommandations relatives aux pratiques écoresponsables en plongée de loisirs, vient à l’appui des centres et des services de plongée dans leurs efforts pour respecter le milieu aquatique. Cette norme fait la synthèse des meilleures pratiques internationales en indiquant par exemple comment dissuader les plongeurs de nourrir ou de capturer la faune aquatique ou comment manœuvrer les bateaux de manière écoresponsable.

Elle est complétée par ISO 21417, Services relatifs à la plongée de loisirs – Exigences de formation pour la sensibilisation à l’environnement des plongeurs de loisirs, une norme qui vise à sensibiliser les plongeurs à l’impact environnemental de leur sport afin qu’ils fassent évoluer leurs pratiques.

Toutes ces normes ont été élaborées par le comité technique de l’ISO pour les voyages et le tourisme, l’ISO/TC 228, Tourisme et services connexes, dont le secrétariat est assuré par l’UNE, membre de l’ISO pour l’Espagne. Elles sont disponibles auprès du membre de l’ISO dans votre pays ou sur l’ISO Store.

¿Hablas español?

Este artículo ha sido traducido por nuestro miembro español y se puede descargar en versión PDF.

Descargar

会说中文吗

本文已由我们的中国成员翻译,可下载中文PDF版本。

下载中心
Clare Naden
Clare Naden

+41 22 749 0474

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.