Par |

Une nouvelle norme aide les organismes à mutualiser les bonnes pratiques pour gagner en efficacité énergétique.

Si la mise en œuvre d’un système de management de l’énergie (SMÉ) peut se révéler particulièrement avantageuse, notamment en termes de réduction des coûts et d’économies d’énergie, sa mutualisation entre différents organismes l’est d’autant plus. Un SMÉ commun permet en effet aux organismes de tous types et de toutes tailles, y compris aux PME, de partager leurs connaissances et leurs ressources, mais aussi de collaborer sur des projets d’économie d’énergie.

ISO 50009, Systèmes de management de l’énergie – Recommandations pour la mise en œuvre d’un système commun de management de l’énergie dans les groupements d’organismes, a pour objectif de rapprocher des organismes ayant des intérêts communs, par exemple s’ils ont un même fournisseur d’énergie, s’ils appartiennent à un même secteur ou opèrent dans une zone géographique donnée, dans le but d’optimiser collectivement leur usage énergétique, indépendamment de leur taille.

Un SMÉ repose sur un cadre de management de l’énergie couvrant les politiques, objectifs et plans d’action d’un organisme et les moyens mis en place pour mesurer les progrès. Son élargissement à plusieurs organismes permet de collaborer et de viser des objectifs communs et, en fin de compte, de réaliser davantage d’économies et d’accroître leur efficacité énergétique.

Selon Shigeki Sakamoto, Animateur du groupe d’experts chargé de l’élaboration de cette norme, ce type de stratégie peut être adopté dans différents contextes, par exemple dans le cadre d’une collaboration entre bailleurs et locataires de bâtiments commerciaux ou entre fournisseurs d’énergie et clients.

« ISO 50009 est suffisamment flexible pour être utilisée dans pratiquement toutes les situations où des organismes pourraient souhaiter partager un même objectif en matière d’efficacité énergétique, y compris pour différentes branches d’une grande entreprise ou un groupement de PME », explique-t-il.

« Tout repose sur la collaboration et le partage des connaissances si l’on entend obtenir des résultats plus importants en termes d’efficacité énergétique et de réduction des émissions de gaz à effet de serre. »

ISO 50009 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 301, Management de l’énergie et économies d’énergie, dont le secrétariat est assuré conjointement par l’ANSI, membre de l’ISO pour les États-Unis, et la SAC, membre de l’ISO pour la Chine. Cette norme est disponible auprès du membre de l’ISO dans votre pays ou sur l’ISO Store.

Clare Naden
Clare Naden

+41 22 749 0474
contact pour la presse

press@iso.org

Journaliste, blogueur ou rédacteur ?

Vous souhaitez obtenir des informations exclusives sur les normes, ou simplement en savoir plus sur ce que nous faisons ? Contactez notre équipe ou consultez notre dossier médias.

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.