Quand le big data prend de l’ampleur

La toute dernière série de normes pour l’architecture de référence des mégadonnées vient d’être publiée.

Lu en quelques minutes
Par Clare Naden
Mots clés : 
Informatique
Publié le
Partager sur , ,

Le monde est littéralement submergé par les données, au point que la collecte, le stockage, le traitement et l’utilisation de ces données pèsent aujourd’hui USD 70.5 milliards, un chiffre qui devrait tripler d’ici 2027. Si cet essor rapide n’est pas un phénomène nouveau, le déluge de technologies qu’il nécessite évolue en revanche constamment, entraînant parfois des incohérences et de la confusion qui peuvent mener à d’inutiles problèmes lorsque l’on ne parvient pas à suivre ce rythme effréné.

Afin de lever toute ambiguïté et d’établir une base solide pour relever les défis et tirer parti des opportunités des mégadonnées, une série complète de normes et de rapports techniques vient tout juste d’être publiée. La série ISO/IEC 20547, qui comprend cinq parties, établit une architecture de référence pour les mégadonnées (BDRA) ainsi qu’un cadre sur lesquels les organisations peuvent s’appuyer pour décrire de manière efficace et cohérente leur propre architecture et ses applications.

Lorsqu’elles sont utilisées de façon adéquate, les mégadonnées peuvent aider les organisations à prendre d’importantes décisions stratégiques, à économiser du temps et des ressources, et à mieux cerner les tendances du marché et les besoins de leurs clients. Elles peuvent donner un éclairage précieux et ouvrir la voie à des idées et solutions nouvelles dans une multitude de domaines, par exemple pour fluidifier le trafic, améliorer le diagnostic et les traitements médicaux, accroître la sécurité des denrées alimentaires, et bien plus encore.

Comme l’explique Wael William Diab, Président de l’un des deux sous-comités ISO/IEC chargés de son élaboration, « la capacité à retirer des enseignements dans un monde toujours plus axé sur les données est au cœur de la Quatrième révolution industrielle. Les systèmes de calcul fondés sur les mégadonnées sont la clé de cette transformation numérique dans un large éventail de secteurs, et ces normes répondent à une demande toujours plus forte de clarté et de cohérence des concepts et processus de gestion des mégadonnées ».

Selon Wo Chang, Animateur du groupe de travail WG 2, Données, qui œuvre au sein du sous-comité ISO/IEC sur l’intelligence artificielle, la série ISO/IEC 20547 vient compléter ISO/IEC 20546, une norme qui pose les bases de la terminologie des mégadonnées et propose une BDRA détaillée.

« La BDRA aborde les exigences, l’architecture, la sécurité et le respect de la vie privée, les cas d’application et les aspects dont les architectes, les fournisseurs d’application et les décideurs voudront tenir compte lors du déploiement d’un système fondé sur les mégadonnées. Tous ces éléments permettront d’accroître la confiance et la compréhension des parties prenantes ainsi que du secteur dans son ensemble, assurant ainsi que les technologies fondées sur les mégadonnées soient utilisées de manière sûre et efficace. »

La série ISO/IEC 20547 comprend :

  • ISO/IEC TR 20547-1, Technologies de l’information – Architecture de référence des mégadonnées – Partie 1: Cadre méthodologique et processus d’application
  • ISO/IEC TR 20547-2Technologies de l’information – Architecture de référence des big data – Partie 2: Cas pratiques et exigences dérivées
  • ISO/IEC 20547-3, Technologies de l’information – Architecture de référence des mégadonnées – Partie 3: Architecture de référence
  • ISO/IEC 20547-4, Technologies de l’information – Architecture de référence des mégadonnées – Partie 4: Sécurité et confidentialité
  • ISO/IEC TR 20547-5, Technologies de l’information – Architecture de référence des big data – Partie 5: Feuille de route pour les normes

Les parties 1, 2, 3 et 5 d’ISO/IEC 20547 ont été élaborées par le SC 42, Intelligence artificielle, la partie 4 étant élaborée par le SC 27Sécurité de l’information, cybersécurité et protection de la vie privée, dont le secrétariat est assuré, respectivement, par l’ANSI membre de l’ISO pour les États-Unis, et le DIN, membre de l’ISO pour l’Allemagne. Ces deux sous-comités sont placés sous les auspices de l’ISO/IEC JTC 1, comité technique mixte de l’ISO et de l’IEC (Commission électrotechnique internationale) focalisé sur les technologies de l’information.

Les différentes parties d’ISO/IEC 20547 sont disponibles auprès du membre de l’ISO dans votre pays, sur l’ISO Store ou sur le Webstore de l’IEC.

Clare Naden
Clare Naden

contact pour la presse

press@iso.org

Journaliste, blogueur ou rédacteur ?

Vous souhaitez obtenir des informations exclusives sur les normes, ou simplement en savoir plus sur ce que nous faisons ? Contactez notre équipe ou consultez notre dossier médias.

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.