Passer au contenu principal
Par |

Il est largement admis que l’intelligence artificielle aura un impact énorme sur nos vies dans les décennies à venir. Mais comment pouvons-nous être sûrs que cette nouvelle technologie, certes innovante et utile, est aussi parfaitement fiable ?

S’agissant des questions de fiabilité de l’intelligence artificielle (IA), un nouveau rapport technique de l’ISO et de la Commission électrotechnique internationale (IEC) examine les préoccupations liées à cette problématique et apporte des solutions concrètes. ISO/IEC TR 24028:2020, Technologies de l’information – Intelligence artificielle – Examen d’ensemble de la fiabilité en matière d’intelligence artificielle, analyse les facteurs susceptibles de compromettre la fiabilité des systèmes fournisseurs ou utilisateurs d’IA. Il peut être utilisé par toute entreprise, quels qu’en soient la taille ou le secteur d’activité.

Prévisions météorologiques, filtrage de courriels indésirables, prédictions de recherche Google et reconnaissance vocale, dont le logiciel Siri d’Apple, sont autant d’exemples d’IA dans la vie quotidienne. Ces technologies ont en commun des algorithmes d’apprentissage automatique qui leur permettent de réagir et de répondre en temps réel. Comme le disent les passionnés d’IA et les experts, la technologie IA connaîtra des crises de croissance au fur et à mesure de son évolution, mais l’effet positif qu’elle aura sur les entreprises en termes de productivité est incommensurable. Selon une étude du cabinet de conseil en gestion McKinsey, l’apport des systèmes d’analyse IA au PIB mondial annuel pourrait être de l’ordre de 13 000 milliards de dollars, soit 16 %, d’ici 2030.

La question de la fiabilité est essentielle, explique Wael William Diab, Président du SC 42, Intelligence artificielle, un sous-comité qui relève du comité technique mixte ISO/IEC JTC 1, Technologies de l’information. Il precise: « Chaque client – qu’il s’agisse d’une société de services financiers, d’un détaillant ou d’un fabricant – est soucieux de savoir à qui se fier. Il faut donc approfondir de nombreux aspects, y compris des préoccupations sociétales comme la qualité des données, la confidentialité, les biais potentiellement discriminants et la sécurité. Tel est l’objectif du rapport technique récemment publié, qui est le premier d’une longue série de travaux en ce sens. »

L’ISO/IEC TR 24028 passe brièvement en revue les approches existantes capables de soutenir ou d’améliorer la fiabilité des systèmes techniques et examine leur application potentielle à l’IA. Il aborde également les différentes approches possibles pour atténuer les vulnérabilités des systèmes d’IA et les moyens d’en accroître la fiabilité.

Outre les orientations plus précises qu’il apporte en matière de fiabilité et quant à ses modalités d’intégration dans les systèmes informatiques, ISO/IEC TR 24028 aidera la communauté normative à mieux cerner et identifier les lacunes spécifiques en matière de normalisation de l’IA et, surtout, à définir comment les traiter dans le cadre des futurs travaux de normalisation.

L’ISO/IEC TR 24028 a été élaboré par le comité technique mixte ISO/IEC JTC 1, Technologies de l’information, sous-comité SC 42, Intelligence artificielle, dont le secrétariat est assuré par l’ANSI, membre de l’ISO pour les États-Unis. Ce nouveau rapport technique est disponible auprès du membre de l’ISO dans votre pays ou sur l’ISO Store.

Contact

Elizabeth Gasiorowski-Denis
Elizabeth Gasiorowski-Denis

+41 22 749 03 25

Normes

Comités


Press Contact


Journaliste, blogueur ou rédacteur ?

Vous souhaitez obtenir des informations exclusives sur les normes, ou simplement en savoir plus sur ce que nous faisons ? Contactez notre équipe ou consultez notre dossier médias.

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.