Accueillie chaque année par l’un de ses membres, la réunion de la Global Standards Collaboration (GSC), la GSC-22, était organisée conjointement par l’ISO et l’IEC (Commission électrotechnique internationale). Cette manifestation de deux jours a réuni des participants du monde entier, représentant notamment des pays où les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont appelées à jouer un rôle toujours plus important sur le plan économique.

Collaboration is the driver behind GSC-22 in Montreux, Switzerland

La première journée comprenait des exposés novateurs et des tables rondes animées sur le thème des villes intelligentes. Les membres de la GSC se sont exprimés sur les normes les plus pertinentes pour aider les villes à relever d’importants défis en optant pour les normes les mieux adaptées à leurs exigences. Reconnaissant le rythme effréné des évolutions technologiques combiné à une croissance démographique rapide, les membres de la GSC ont encouragé la poursuite des discussions, en particulier sur l’élaboration de lignes directrices et de normes contribuant à l’échange de données continu et à l’interopérabilité.

La deuxième journée était consacrée au développement rapide de l’IA, qui devrait influer sur tous les domaines, de nos modes de fabrication et de distribution des produits aux soins de santé et à l’avènement de téléphones encore plus intelligents. L’un des avantages intrinsèques de la GSC tient à sa diversité mondiale. Les participants ont apporté un éventail de points de vue suffisamment large pour étudier de manière adéquate les besoins de pays à différents stades de développement.

Les séances consacrées à l’intelligence artificielle ont été coordonnées par Wael William Diab, spécialiste en technologies et stratégies d’entreprise de la Silicon Valley, Californie, qui préside également le sous-comité chargé de l’IA au sein du comité technique mixte ISO/IEC sur les technologies de l’information (ISO/IEC JTC 1/SC 42). Les exposés et tables rondes participatives des principaux acteurs de l’industrie et des organisations élaboratrices de normes ont donné vie aux formidables possibilités s’offrant à l’IA et abordé de manière spécifique les problèmes potentiels liés à la sécurité, au respect de la vie privée, à la fiabilité, aux questions d’ordre éthique, aux problématiques sociétales et à la réglementation.

La normalisation est essentielle pour l’intelligence artificielle – pour son futur et son adoption massive, partout dans le monde. 

Wael William Diab, Président de l’ISO/IEC JTC 1/SC 42

Cette manifestation montre à quel point les TIC sont une priorité pour les deux organisations hôtes. Face au nombre croissant de domaines sous-tendus par des technologies toujours plus sophistiquées, et à l’émergence constante de nouveaux domaines, le besoin de clarté par le biais des Normes internationales n’a jamais été aussi important. L’impressionnant domaine des travaux de l’ISO et de l’IEC au travers de leur comité technique mixte peut parfois sembler démesuré, y compris pour les spécialistes de ces questions. Heureusement, une nouvelle brochure, L’IEC, l’ISO et les technologies de l’information et de la communication, apporte les éclaircissements nécessaires.

Le Secrétaire général de l’ISO, Sergio Mujica, qui s’est exprimé lors de cette manifestation, a déclaré : « La GSC-22 est l’occasion de se réunir pour partager des idées et évoquer les enjeux et les opportunités. Les normes sont essentielles pour promouvoir le développement économique et améliorer la vie de chacun, en particulier s’agissant de technologies innovantes comme l’IA ou les villes intelligentes. »

Participants at GSC-22 in Montreux
La GSC-22 a réuni des participants du monde entier à Montreux, en Suisse.