En l’espace d’un siècle, nos voitures se sont métamorphosées, et les manivelles et moteurs à combustion interne ont laissé place aux commandes électriques et vocales qui équipent aujourd’hui nos véhicules. Derrière l’électronique embarquée se cache une multitude de fonctionnalités et ces technologies continuent d’évoluer.

Mais l’avènement de technologies puissantes n’est pas sans risque, et c’est précisément là qu’entre en jeu ISO 26262, dont les différentes parties ont été conçues pour atténuer les risques associés à ces technologies et offrir des lignes directrices et des exigences relatives à la sécurité fonctionnelle des systèmes électriques et électroniques embarqués des véhicules routiers actuels.

ISO 26262, Véhicules routiers – Sécurité fonctionnelle, qui compte 12 parties, vient tout juste d’être mise à jour pour anticiper l’évolution rapide de ces nouvelles technologies et assurer sa pertinence dans davantage d’applications.

Pour M. Susumu Akiyama, Président du sous-comité de l’ISO chargé de son élaboration, la sécurité fonctionnelle des systèmes électriques et électroniques des véhicules routiers est essentielle tant pour la qualité générale et la sécurité des produits que pour la réputation des équipementiers.

« À cet égard, les différentes parties d’ISO 26262 constituent un outil particulièrement utile au secteur automobile pour s’assurer que les véhicules sont sûrs. La norme est en outre suffisamment générale pour continuer d’offrir une certaine marge pour l’innovation dans leur développement », explique-t-il.

ISO 26262 comprend désormais deux nouvelles parties définissant les exigences applicables aux semi-conducteurs et aux motocycles.

Les dispositifs de sécurité fonctionnelle font partie intégrante de toute phase de développement de produits automobiles, des spécifications et de la conception à la mise en œuvre, l’intégration, le contrôle, la validation et enfin la mise sur le marché. ISO 26262 définit la sécurité fonctionnelle de l’ensemble des systèmes électriques ou électroniques liés à la sécurité, et couvre l’intégralité de leur cycle de vie, y compris leur production, leur utilisation, leur maintenance et leur démantèlement.

En outre, l’une des parties d’ISO 26262 décrit une approche fondée sur le risque et spécifique à l’industrie automobile, également appelée niveaux d’intégrité de sécurité automobile (Automotive Safety Integrity Levels ou ASIL), pour définir différentes classes de risque.

La norme ISO 26262, Parties 1 à 12, a été élaborée par le comité technique ISO/TC 22, Véhicules routiers, sous-comité SC 32, Équipements électriques et électroniques et les aspects généraux des systèmes, dont le secrétariat est assuré par le JISC, membre de l’ISO pour le Japon. Les différentes parties de la norme sont disponibles auprès du membre de l’ISO dans votre pays ou sur l’ISO Store.