Passer au contenu principal
Par |

Pour transformer le monde actuel en un monde durable, il va falloir de l’argent, beaucoup d’argent. Des montants qui, selon la Banque mondiale, ne se chiffrent pas en milliards, mais bien en milliers de milliards de dollars. Un nouveau comité international ISO vient d’être constitué pour promouvoir ces investissements durables.

L’adaptation au changement climatique et la mise en place d’un monde plus équitable et durable impliqueront d’importants investissements – de l’ordre de USD 90 000 milliards d’ici à 20301) et ce rien que pour les infrastructures. De nombreux investissements sont déjà engagés dans des projets écologiques et des solutions « durables », mais il en faut plus. Pour établir la confiance, favoriser l’essor du marché de la finance durable et encourager de nouvelles initiatives et actions, il faut un cadre harmonisé définissant ce que recouvre réellement la finance durable et comment elle est mise en place.

Un nouveau comité technique de l’ISO, l’ISO/TC 322, Finance durable, a pour vocation de promouvoir un marché de l’investissement durable par le biais de l’élaboration de nouvelles Normes internationales. Le premier projet de ce comité sera de mettre au point un cadre pour la finance durable regroupant les concepts existants et établissant une terminologie commune.

Mike Henigan, Secrétaire du nouveau comité, a déclaré qu’il existait déjà des normes pour la gouvernance, le financement et le développement durable, ainsi que sur des sujets liés comme les obligations vertes, mais que rien ne couvrait la finance durable dans une perspective d’ensemble.

« Notre objectif est de banaliser la finance durable, de la rendre plus accessible et plus efficace pour le secteur et les investisseurs partout dans le monde, ce qui permettra d’aligner le système financier mondial sur les Objectifs de développement durable des Nations Unies » explique-t-il.

« Il faudra réunir l’expertise sur les normes existantes, harmoniser les définitions et clarifier ce qu’est réellement la finance durable, fournir une terminologie commune et établir des meilleures pratiques et des directives internationales pour la mise en place des processus. »

Pour conclure, il souligne que « ce cadre initial fournira une plateforme à partir de laquelle les organisations engagées dans l’investissement durable pourront développer davantage leurs produits et permettra à un nombre croissant d’acteurs d’entrer sur le marché ».

Les travaux futurs du comité porteront sur l’intégration du développement durable en matière de décision financière et de services et produits financiers, sur les décisions d’investissement permettant des résultats sociaux positifs et des rendements financiers, sur la finance verte – qui associe « le financement de l’action climatique » à l’appui de concepts tels que l’énergie propre à un financement plus large de l’environnement et de sa préservation, ainsi que sur un investissement autour de projets de type spécifique comme les programmes d’efficacité énergétique et les villes durables.

Le secrétariat de l’ISO/TC 322, Finance durable, est assuré par la BSI, membre de l’ISO pour le Royaume-Uni.


1) The Sustainable Infrastructure Imperative, The New Climate Economy Report, World Bank 2016

Informations associées

  • Objectifs de développement durable
    Les Normes internationales fournissent des outils efficaces aux organisations et aux entreprises désireuses de relever le défi des ODD.
  • Se développer durablement
    Découvrez comment les normes ISO établissent un cadre pour une conduite responsable des affaires et soutiennent une croissance constructive.

Contact

Clare Naden
Clare Naden

+41 22 749 0474

Default News
Katie Bird
Chef, Communication

+41 22 749 0431

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.