Arthrose, troubles digestifs, asthme, blessures des tissus mous… Voici quelques-uns des très nombreux problèmes médicaux susceptibles d’être soulagés par la moxibustion, une thérapie par la chaleur ciblant les points d’acupuncture du corps.

Si cette technique repose traditionnellement sur l’utilisation d’une plante appelée « moxa » (armoise), la moxibustion moderne peut être pratiquée au moyen d’un instrument de moxibustion infrarouge qui reproduit l’effet thermique et le spectre infrarouge de la combustion de la plante pour permettre à la chaleur d’irradier au niveau de ces points.

En raison du nombre croissant de types d’appareils de rayonnement infrarouge désormais disponibles sur le marché, il est plus important que jamais de pouvoir les distinguer les uns des autres afin de s’assurer qu’ils sont sûrs et efficaces.

ISO 20493, Médecine traditionnelle chinoise – Instruments de moxibustion infrarouge, vise précisément cet objectif en établissant des exigences minimales de sécurité et de qualité, tant pour les fabricants que pour les autorités réglementaires.

« L’instrument de moxibustion infrarouge utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise exploite des longueurs d’ondes spécifiques pour traiter différentes maladies. Pour en garantir l’efficacité et réglementer le marché, nous avons donc décidé d’élaborer une Norme internationale », explique M. David Graham, Président du comité technique chargé de l’élaboration de la norme.

« ISO 20493 définit le domaine d’application et les exigences techniques nécessaires pour garantir la sécurité et la qualité, et offre une base sur laquelle il est possible d’établir des réglementations et, en définitive, de faciliter le commerce international. »

ISO 20493:2018 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 249, Médecine traditionnelle chinoise, dont le secrétariat est assuré par la SAC, membre de l’ISO pour la Chine. La norme est disponible auprès du membre de l’ISO dans votre pays ou sur l’ISO Store.