Lorsque nous montons à bord de n’importe quel bateau ou navire, nous pensons rarement aux embarcations de sauvetage disposées sur chaque bord. Même si nous espérons ne jamais avoir à les utiliser, il est toutefois essentiel de s’assurer qu’elles sont opérationnelles et permettent l’évacuation des passagers vers la côte si nécessaire.

Une ancre flottante est un élément vital pour un canot de secours, car elle limite le risque de dérive sous l’action du vent ou du courant et le stabilise. Les lignes directrices internationales relatives à la performance et à la sécurité des ancres flottantes viennent tout juste d’être mises à jour pour assurer leur cohérence avec le Recueil international de règles relatives aux engins de sauvetage (Recueil LSA) de l’Organisation maritime internationale (OMI).

Selon Robin Townsend, Président du sous-comité ISO qui a élaboré ISO 17339:2018, Navires et technologie maritime – Ancres flottantes pour embarcations de sauvetage et canots de secours, la norme spécifie les exigences applicables, notamment les exigences minimales requises en termes de traînée et de résistance aux intempéries.

 « Cette norme vise à fournir aux fabricants les informations nécessaires pour garantir le fonctionnement optimal des ancres, mais également leur résistance aux conditions de stockage » explique-t-il. « Elle inclut en outre des méthodes d’essai permettant d’évaluer la force, la traction et la corrosion. »

ISO 17339 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 8, Navires et technologie maritime, sous-comité SC 1, Sécurité maritime, dont le secrétariat est assuré par l’ANSI, membre de l’ISO pour les États-Unis. Elle est disponible auprès du membre de l’ISO dans votre pays ou sur l’ISO Store.