Plus de la moitié de la population mondiale vit désormais dans des villes, une proportion qui devrait avoisiner les 70 % d’ici 20501). Cette urbanisation en plein essor, avec les contraintes qu’elle suppose en termes de ressources et d’infrastructures, constitue un enjeu majeur pour les villes du monde entier, d’où la nécessité d’adopter des stratégies de planification et de gestion efficaces et fondées sur des éléments concrets.

Pour prendre les décisions qui s’imposent, les villes ont besoin d’un cadre de référence fiable leur permettant d’évaluer leurs performances. C’est là qu’interviennent les indicateurs urbains fournis dans la première Norme internationale du genre.

Initialement publiée en 2014,  la norme ISO 37120 (Indicateurs pour les services urbains et la qualité de vie au sein des collectivités) a défini la première série d’indicateurs urbains normalisés reconnus à l’échelon international afin d’appréhender de manière uniforme ce qui doit être mesuré et comment. Pour la première fois, cela a permis aux villes du monde entier de dialoguer sur la base de données normalisées et comparables, d’obtenir des points de repère et d’apprendre les unes des autres comme jamais auparavant.

Mise à jour récemment, cette norme propose désormais aux villes davantage d’indicateurs pour les aider à améliorer efficacement la qualité de vie de leurs citoyens et à planifier leur avenir plus durablement.

Pour Bernard Gindroz, Président de l’ISO/TC 268, Villes et communautés territoriales durables2), le comité technique qui a élaboré cette norme, la mise à jour d’ISO 37120 s’est faite à la demande des villes et à l’issue d’une analyse des écarts montrant la nécessité d’ajouter de nombreux indicateurs, notamment dans des secteurs comme la culture, l’agriculture urbaine et l’alimentation.

« À l’heure actuelle, près d’une centaine de villes ont mis en œuvre cette norme, ou sont en train de le faire, et elles ont fait savoir très clairement les nouveaux indicateurs dont elles avaient besoin : ces derniers figurent désormais dans la nouvelle version », explique-t-il.

« Par exemple, les indicateurs relatifs au logement sont plus complets et incluent notamment le taux de vacance et la surface habitable, ce qui s’avère essentiel pour que les villes de demain puissent gérer efficacement l’essor démographique. »

Couvrant toutes les facettes de la vie urbaine, de l’éducation à l’énergie en passant par les transports, la santé et l’eau, cette norme sera notamment utile aux gestionnaires municipaux, aux urbanistes, aux décideurs politiques, aux chercheurs et aux chefs d’entreprise.

Deux autres normes définissant des indicateurs pour les villes intelligentes et résilientes viendront prochainement compléter ISO 37120, proposant ainsi un ensemble exhaustif de lignes directrices convenues à l’échelon international qui contribueront à la prospérité des villes partout dans le monde.

ISO 37122, Développement durable dans les collectivités – Indicateurs de performance pour les villes intelligentes, et ISO 37123, Développement durable dans les collectivités – Indicateurs de performance pour les villes résilientes, seront publiées d’ici la fin de l’année.

En outre, un troisième projet de norme vient d’aboutir et fournit aux dirigeants municipaux des lignes directrices qui les aideront à mettre au point une stratégie efficace pour la concrétisation des objectifs de développement durable de leur ville. ISO 37106, Villes et communautés territoriales durables – Guide pour l’établissement de stratégies pour les villes intelligentes et les collectivités, propose une boîte à outils des pratiques « intelligentes » pour la gestion collaborative et dématérialisée de la gouvernance, des services, des données et des systèmes à l’échelle municipale.

Ces normes font partie de la série ISO 37100, qui inclut la norme générique ISO 37101 sur les systèmes de management pour le développement durable au sein des communautés territoriales.

Les normes ISO 37120 et ISO 37106 sont disponibles auprès du membre de l’ISO dans votre pays ou sur l’ISO Store.


1) Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies : « 2018 Revision of World Urbanization Prospects ».

2) Le secrétariat de l’ISO/TC 268, Villes et communautés territoriales durables, est assuré par l’AFNOR, membre de l’ISO pour la France.