À l’heure actuelle, 663 millions de personnes n’ont pas accès à l’eau potable et n’ont d’autre choix que de boire une eau insalubre susceptible de les tuer. Quelque 2,4 milliards de personnes, soit une sur trois, n’ont pas accès à des toilettes décentes. Bon nombre d’entre elles sont contraintes de déféquer en plein air, contribuant ainsi à la dissémination d’agents pathogènes dangereux. Pouvez-vous imaginer vivre sans eau potable ?

La Journée mondiale de l’eau est célébrée chaque année le 22 mars. Pour nous, c’est l’occasion d’examiner en quoi les normes ISO contribuent à améliorer la situation des personnes qui ne disposent pas des ressources en eau dont elles ont besoin. Qu’il s’agisse de remédier à la perte de milliards de litres d’eau potable chaque jour due aux fuites de canalisations, à l’empoisonnement de l’eau au plomb, ou à l’absence de traitement des eaux usées, les normes ISO peuvent apporter des réponses pratiques à ces problèmes.

Le thème choisi cette année, « Pourquoi gaspiller l’eau ? », nous invite à réfléchir à la façon dont les normes ISO contribuent au traitement des eaux usées dans une perspective de développement durable. Ces normes, à travers les différents domaines abordés, proposent de meilleures pratiques en matière de traitement et de réutilisation des eaux usées, de fourniture de services relatifs à l’eau et d’utilisation de l’irrigation dans l’agriculture, l’industrie manufacturière et la construction.

Dans le secteur de l’agriculture, traiter et réutiliser les eaux usées permet non seulement de recréer un îlot de fertilité, mais également de stimuler les économies et de sauver des communautés. Récemment publiée, la norme ISO 16075 en plusieurs parties (élaborée par le comité technique ISO/TC 282, Recyclage des eaux) définit des lignes directrices pour l’utilisation des eaux usées traitées en irrigation. En outre, un nouvel Accord international d’atelier (IWA 20), élaboré en collaboration avec la SII, l’organisme national de normalisation d’Israël, fournit des informations destinées à améliorer l’utilisation mondiale d’une méthode durable d’irrigation au goutte-à-goutte. Ce sont là quelques-unes des réponses apportées par les normes ISO au problème des eaux usées dans le monde.

L’eau est essentielle à la vie. Elle est aussi vitale pour la réalisation d’un développement plus inclusif et durable. C’est pourquoi l’eau est au cœur du nouveau Programme de développement durable à l’horizon 2030, dans son Objectif n°6 visant à garantir l’accès de tous à des services d’alimentation en eau et d’assainissement gérés de façon durable.

Garantir un accès universel à une eau potable sûre et abordable d’ici 2030 nécessite d’investir dans des infrastructures adaptées, de fournir des installations sanitaires et d’encourager l’hygiène à tous les niveaux. N’oublions pas non plus d’investir dans les Normes internationales ISO. Après tout, nous disposons de plus de 500 normes pour contribuer à améliorer le cycle de l’eau pour chaque être vivant sur la planète.

Pour en savoir plus sur l’importance des normes ISO en matière d’eau, consultez la brochure L’ISO et l’eau.

Infographie: Journée mondiale de l'eau 2017