Passer au contenu principal
Par |

Lors de la septième Conférence du groupe ministériel sur l’énergie propre (CEM7) qui s’est tenue cette semaine à San Francisco, USA, les leaders mondiaux de l’énergie ont annoncé des mesures ambitieuses pour accélérer la transition mondiale vers l’énergie propre. Le recours à ISO 50001 sur les systèmes de management de l’énergie compte parmi les mesures mises en avant pour aborder la question de l’efficacité énergétique. Cette année, la conférence a réuni des ministres de l’énergie, des chefs de grandes entreprises mondiales, des entrepreneurs, des experts de laboratoires et d’universités et des dirigeants d’organisations de la société civile, pour examiner les obstacles qui empêchent d’avancer et trouver des solutions pour faire face aux défis énergétiques.

Le CEM7 a également proclamé les trois gagnants du Prix d’Excellence en gestion de l’énergie 2016, un concours international récompensant les entreprises qui mettent efficacement à profit ISO 50001. Cette initiative du groupe de travail sur la gestion énergétique (EMWG) du Groupe ministériel sur l’énergie propre vise à promouvoir plus largement le recours à ISO 50001 dans les bâtiments industriels et commerciaux.

Les résultats du Programme du prix soulignent l’intérêt manifeste d’investir dans l’efficacité énergétique, tant pour le climat que pour les entreprises. Dans leurs dossiers, les participants ont indiqué avoir réduit sur l’année leurs dépenses énergétiques de pas moins d’USD 13,5 millions, et leurs émissions de gaz à effet de serre de pas moins de 238 000 tonnes de CO2, soit l’équivalent du retrait de la circulation de 51 000 voitures par an.

Nous avons demandé à Graziella Siciliano, Coordinatrice du groupe de travail en question, de nous donner quelques précisions sur ce Prix. Elle nous explique ici les efforts déployés pour pousser à l’application d’ISO 50001 et les avantages d’une adoption à grande échelle dans le monde entier.

Le CEM7 met à l’honneur les finalistes du Prix d’Excellence en gestion de l’énergie. Que pouvez-vous nous dire à leur sujet ?

Les systèmes de management de l’énergie conformes à ISO 50001 procurent des avantages en termes d’énergie, d’économie et de durabilité pour les entreprises, les collectivités et la planète. Nous saluons tous les établissements industriels et commerciaux qui se sont inscrits au concours. Collectivement, ils constituent une ressource de fond pour aider les établissements de tous types et de toutes tailles à comprendre cette approche rentable qui permet d’améliorer la performance énergétique et de réduire les émissions de carbone.

Le Prix d’Excellence en gestion de l’énergie s’intéresse non seulement aux économies, mais aussi aux efforts déployés par les organisations pour modifier leur mode d’utilisation de l’énergie. Les finalistes sont les suivants :

Cummins, Inc.  Avec neuf sites certifiés ISO 50001 en Inde, au Royaume-Uni et aux États-Unis, l’entreprise américaine Cummins conçoit, fabrique, vend et entretient des moteurs diesel et des technologies connexes dans le monde entier. La mise en place d’un système de management de l’énergie dans une démarche menée sur l’ensemble du groupe a permis à l’entreprise de dépasser les objectifs qu’elle s’était fixé en termes d’économie de coût, d’énergie et d’émissions de carbone.

LG Chem Ltd., Usine d’Ochang. LG Chem, numéro un de la chimie en Corée, est le principal fabricant de polariseurs de grande taille sur le marché mondial. Il fabrique aussi des batteries de toutes sortes, dont des batteries lithium-ion. L’usine d’Ochang est certifiée ISO 50001, ce qui aide l’entreprise à atteindre les cibles fixées pour l’énergie et les émissions de gaz à effet de serre au niveau local et international, y compris celles du gouvernement coréen qui vise à réduire de 30 % les émissions de carbone du pays d’ici 2020.

New Gold Inc., Mine de New Afton. New Afton est le premier site d’exploitation minière en Amérique du Nord à mettre en œuvre ISO 50001. Avec la baisse des prix de l’or et du cuivre enregistrée ces dernières années, l’amélioration de la performance énergétique est l’un des rares domaines qui peuvent accroître la rentabilité. ISO 50001 cadre bien avec les protocoles concernant l’énergie et les émissions de gaz à effet de serre, ce qui permet à la mine de se conformer à plusieurs programmes en même temps, en axant ses efforts sur ISO 50001.

Quelles sont les mesures prises par l’EMWG pour accélérer l’adoption et l’utilisation d’ISO 50001 ?

La norme ISO 50001 est un cadre pour aider les entreprises à gérer et améliorer sans cesse leur performance énergétique, ainsi qu’à réaliser des réductions de coûts et d’émissions. Quelle que soit la taille ou le secteur d’activité de l’entreprise, ce cadre permet de réaliser année après année des économies d’énergie et de coût. De plus, la norme est le produit d’une collaboration internationale, qui s’appuie sur les meilleures pratiques de plus d’une cinquantaine de pays.

Les pays membres de l’EMWG collaborent pour renforcer les capacités nationales à accélérer l’adoption de la norme ISO 50001. Les gouvernements des 16 pays membres et des partenaires essentiels tels que l’ISO et l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) prennent part aux échanges entre pairs et soutiennent la définition de solutions permettant aux gouvernements d’élargir et de renforcer les politiques et programmes nationaux.

Afin d’élargir la portée et l’impact de la norme ISO 50001, l’EMWG a lancé cette année à la CEM7, la Campagne gestion de l’énergie. Cette campagne a pour objectif de totaliser 50 001 certifications ISO 50001 à l’échelon mondial d’ici 2020. Dans la poursuite de cet objectif, l’EMWG et les partenaires qui participent à cette campagne incitent les gouvernements, l’industrie et d’autres parties prenantes à prendre des engagements concrets pour accélérer l’investissement dans ISO 50001 et à collaborer au niveau international en application des principes susmentionnés pour la mise en œuvre solide et cohérente d’ISO 50001, partout dans le monde.

 

Infographie: Quand ISO 50001 contribue à améliorer l'efficacité énergétique
 
Quels sont les principaux obstacles qui freinent l’amélioration de l’efficacité énergétique dans le monde entier ?

Malgré les avantages évidents et les délais d’amortissement favorables, les opportunités que présente l’efficacité énergétique restent inexploitées. Le problème principal est que l’efficacité énergétique n’est pas intégrée dans la gestion et les pratiques opérationnelles quotidiennes. Dans les installations ou les bâtiments, au lieu de recourir à de nouvelles technologies, l’efficacité énergétique peut essentiellement être obtenue en changeant le mode de gestion de l’énergie. Une gestion plus efficace de l’énergie peut conduire à une meilleure utilisation de l’énergie sans baisse de production, de qualité ou de motivation des employés, et sans compromettre la sécurité et les normes environnementales.

ISO 50001 représente la meilleure pratique internationale de gestion de l’énergie ; les entreprises ont toutefois besoin de faire appel à des professionnels qualifiés pour maximiser les retombées. Les professionnels ISO 50001 les plus efficaces sont ceux qui combinent à la fois la formation, les compétences et l’expérience des projets d’efficacité énergétique, et qui connaissent aussi les systèmes de management et les procédures opérationnelles des entreprises. À l’heure actuelle, rares sont les professionnels qui réunissent ce double bagage essentiel pour soutenir l’adoption généralisée d’ISO 50001.

La mise en place d’une expertise ISO 50001 à l’échelon mondial est l’une des principales priorités de l’EMWG. Le groupe facilite la collaboration pour développer et diffuser les qualifications professionnelles pour les experts ISO 50001 et une compréhension de la formation nécessaire à la préparation des professionnels qui seront chargés de la certification.

Quels sont pour vous, en tant que coordinatrice de l’EMWG, les avantages d’une collaboration internationale avec l’ISO ?

Les normes jouent un rôle essentiel dans la poursuite des objectifs climatiques. Elles établissent des règles du jeu équitables et sont un gage de transparence, de fiabilité et de redevabilité. La Norme internationale ISO 50001 sur les systèmes de management de l’énergie est un exemple fondamental. Une mise en œuvre à grande échelle de cette norme dans tous les secteurs commerciaux et industriels dans le monde pourrait produire des économies d’énergie cumulées de l’ordre de 62 exajoules d’ici 2030, permettre d’économiser plus d’USD 600 milliards sur le coût de l’énergie et d’éviter 6 500 tonnes métriques d’émissions de CO21.

Par projection, la réduction des émissions annuelles réalisées jusqu’en 2030 serait équivalente au retrait de 215 millions de voitures de la circulation. Il est grand temps maintenant – après la COP 21 – de mettre en valeur ISO 50001 comme mécanisme essentiel pour engager les gros consommateurs d’énergie à participer aux objectifs énergétiques et climatiques nationaux et internationaux. Une forte coopération internationale axée sur la mise en œuvre des normes et des lignes directrices de la famille ISO 50001 contribue à la diffusion d’approches représentant la meilleure pratique garantissant des résultats solides et cohérents.

 

1 « Analyse du potentiel d’économie réalisable à l’échelle mondiale grâce à ISO 50001 d’ici 2030 », Groupe de travail sur la gestion de l’énergie. Diffusion juillet 2016

 

Informations associées

Contact

Default ISOfocus
Elizabeth Gasiorowski-Denis

+41 22 749 03 25

Press contact
Sandrine Tranchard

+41 22 749 03 11

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.