Passer au contenu principal

Alors que nous entendons souvent parler de villes intelligentes et durables, qu’il s’agisse d’effectuer des transformations urbaines ou de créer une collectivité intelligente à partir de zéro, une telle initiative représente une entreprise colossale.

Le 18 janvier, nous assisterons au lancement de la première communauté mondiale en ligne des villes intelligentes (World Smart City) pour appuyer les parties prenantes d’agglomérations du monde entier à rendre leurs espaces urbains plus intelligents. Cette nouvelle communauté servira à déterminer les principaux points névralgiques qui empêchent les villes d’entrer pleinement dans cette nouvelle ère.

On estime qu’en 2050, 66 % de la population mondiale vivra en milieu urbain. Ainsi, l’approvisionnement de ces populations en ressources de base – denrées alimentaires saines, eau potable et énergie – tout en veillant à maintenir une durabilité économique, sociale et environnementale globale, représentera un défi de taille. Les villes doivent donc améliorer considérablement leur efficacité dans leur manière d’exploiter et d’employer leurs ressources.

L’interconnexion horizontale de différents systèmes individuels relatifs à l’énergie, l’eau, l’assainissement et la gestion des déchets, le transport, la sécurité, la surveillance environnementale ou l’information météorologique, permettrait d’obtenir d’importantes améliorations sur le plan de l’efficacité.

Or, bon nombre de systèmes utilisés actuellement en milieu urbain proviennent de fournisseurs différents et leur entretien est assuré par diverses sociétés, qui travaillent parfois de manière isolée. Pour interconnecter ces systèmes tant sur le plan matériel que virtuel, des interfaces normalisées doivent être mises sur pied.

Le lancement de cette communauté s’inscrit dans le cadre du premier Forum mondial sur les villes intelligentes (World Smart City Forum), organisé par l’IEC en partenariat avec l’ISO et l’UIT. Le Forum aura lieu à Singapour, le 13 juillet 2016, conjointement avec le Sommet mondial des villes et la Semaine internationale de l’eau de Singapour.

Frans Vreeswijk, Secrétaire général et directeur général de l’IEC a déclaré : « Les villes représentent des systèmes gigantesques qui comptent d’innombrables sous-systèmes. L’ensemble de ceux-ci dépendent de l’électricité et d’équipements pour permettre le déplacement de personnes ou d’objets, la collecte de données et l’échange d’information. Aujourd’hui déjà, le travail de l’IEC exerce une influence dans tous ces domaines. Plus que jamais auparavant, un grand nombre d’organisations devront collaborer pour faire en sorte que le paysage urbain ressemble de plus en plus à celui de villes intelligentes. Pour ce faire, l’intégration de la technologie représente un défi particulier qui nécessite la formation de partenariats et d’alliances. C’est ce que la communauté en ligne et le Forum s’efforcent d’accomplir. »

Kevin McKinley, Secrétaire général par intérim de l’ISO, a, pour sa part, souligné que : « Les villes intelligentes présentent bien des intérêts : elles gaspillent moins, facilitent la vie et offrent de meilleures perspectives pour la génération prochaine. Les villes ont cependant de nombreux défis à relever dans leur quête d’amélioration. Les normes ISO aident les villes à évaluer et à améliorer leur performance, grâce entre autres à des normes relatives aux indicateurs pour les villes, à l’aménagement durable et aux infrastructures urbaines. Ces normes fournissent des pratiques exemplaires et des solutions harmonisées qui pourront être utilisées partout. Elles permettront également aux urbanistes et aux décideurs de tirer parti d’une expertise mondiale. »

Chaesub Lee, Directeur du Bureau de la normalisation des télécommunications de l’UIT, a également apporté les précisions suivantes : « L’infrastructure des technologies de l’information et des communications (TIC) d’une ville intelligente devrait toujours permettre l’ouverture et l’interopérabilité, qui seront rendues possibles grâce à l’observation coordonnée de normes communes. Les villes intelligentes auront recours à de nombreuses technologies de la famille de l’Internet des objets (IoT), alors que les normes participeront à la mise en œuvre harmonisée des données et des applications relatives à l’IoT, contribuant ainsi à l’intégration horizontale efficace des sous-systèmes d’une ville. La collaboration de l’UIT avec des dirigeants municipaux se fonde sur les besoins des villes en vue d’élaborer des normes qui s’appuient sur les technologies IoT pour répondre aux défis du développement urbain. »

À propos de la communauté mondiale des villes intelligentes

Cette communauté en ligne permettra de réunir les principaux acteurs urbains du monde entier et de les inviter à prendre part à des discussions à valeur ajoutée, tout en suscitant la formation d’un réseau de haut niveau. Cette initiative permettra de déceler certains éléments critiques qui nuisent à l’essor des villes intelligentes dans des domaines tels que la mobilité, l’eau, l’énergie, la cybersécurité et le respect de la vie privée. Les échanges parmi cette communauté visent à éliminer les obstacles, à encourager la communication pour accélérer la mise en place d’activités liées aux villes intelligentes, ainsi qu’à orienter le programme final du Forum mondial sur les villes intelligentes de Singapour. Mis à part l’invitation lancée à des acteurs de premier plan, la communauté espère pouvoir attirer des professionnels, notamment des urbanistes, architectes, experts-conseils, responsables de services publics, planificateurs des transports, spécialistes en sécurité et protection des données, spécialistes en normalisation et professionnels industriels (fournisseurs de solutions). Cliquer ici pour s’inscrire.

À propos du Forum mondial sur les villes intelligentes, prévu le 13 juillet 2016, à Singapour

Tout le monde souhaite développer des villes intelligentes. Mais de quoi a-t-on besoin pour y parvenir ?

Quels sont les éléments de préoccupation qui nuisent à une transformation en ville intelligente et quelles seraient les meilleures solutions ? Le Forum permettra d’aborder ces sujets et d’indiquer quelques outils qui se trouvent déjà à la portée des villes pour les aider à réaliser leurs objectifs plus rapidement, plus efficacement et en produisant de meilleurs résultats.

Le forum est gratuit pour les personnes qui s’inscriront par le biais du site Web www.worldsmartcity.org, pour les membres et les invités de l’IEC, de l’ISO et de l’UIT, ainsi que pour les participants inscrits au Sommet mondial des villes et à la Semaine mondiale de l’eau.

L’IEC (Commission électrotechnique internationale), l'ISO (Organisation internationale de normalisation) et l’UIT (Union internationale des télécommunications) sont les trois organismes de normalisation dans le monde.


Pour plus de détails :
Gabriela Ehrlich
IEC  
Mob: +41 79 600 56 72
Skype: gabriela.ehrlich
E-mail: geh@iec.ch   


Informations associées

Contact

Katie Bird
Katie Bird

+41 22 749 0431

Default News
Press contact
Sandrine Tranchard

+41 22 749 03 11

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.