Passer au contenu principal

Cet article appartient à nos archives. 

Par |

Le traitement et la réutilisation des eaux usées dans le domaine agricole peuvent non seulement permettre de créer une oasis dans le désert, mais ils peuvent également stimuler les économies et sauver des communautés. Une nouvelle norme permet désormais de s’assurer de la fluidité du déroulement de projets d’irrigation.

 

Dans des régions où l’eau est rare, les eaux usées traitées représentent une ressource essentielle pour le monde agricole. Elles offrent en effet une source d’eau « neuve » et indispensable à la vie, et présentent également un intérêt environnemental. Une nouvelle norme relative aux eaux usées traitées aidera les acteurs clés de l’irrigation à optimiser les avantages liés à leur utilisation et réduire tous risques associés pour leurs systèmes d’irrigation agricole.

Récemment publiée, la norme ISO 16075, qui compte plusieurs parties, contient des lignes directrices pour l’élaboration et la mise en œuvre de projets visant à utiliser des eaux usées traitées en irrigation, y compris la conception, les matériaux, la construction et les performances, et couvre de nombreux domaines tels que la qualité de l’eau, le type de cultures irrigables, les risques associés et les principaux éléments d’un projet de réutilisation en irrigation (par ex. les réseaux de canalisations et les réservoirs).

Selon M. Jorge Tarchitzky, Président du sous-comité SC 1 de l’ISO/TC 282, qui a élaboré cette norme, « Tous les continents sont désormais concernés par la question de la rareté de l’eau. La qualité des eaux souterraines diminue, et les ruisseaux, les rivières, les mers, les terrains et les plantes sont pollués par les eaux usées, ou souffrent des conséquences de la non-utilisation ou du traitement inadapté de ces eaux usées. »

« Les eaux usées traitées de façon appropriée sont une ressource idéale pour remplacer l’utilisation de l’eau douce en agriculture. Les eaux usées traitées peuvent servir à la réhabilitation de terres, l’amélioration de la production agricole et la réduction des coûts liés à la fertilisation. Une utilisation productive des eaux usées traitées d’un point de vue environnemental peut également offrir un moyen de prévention contre la dégradation écologique des sources d’eau. Outre l’agriculture, les eaux usées traitées peuvent être destinées à une réutilisation urbaine ou industrielle. »

Cette norme en plusieurs parties inclut :

ISO 16075-1:2015Lignes directrices pour l’utilisation des eaux usées traitées en irrigation – Partie 1 : Les bases d’un projet de réutilisation en irrigation, qui contient des lignes directrices pour l’ensemble des éléments d’un projet fondé sur l’utilisation des eaux usées traitées à des fins d’irrigation

ISO 16075-2:2015, Lignes directrices pour l’utilisation des eaux usées traitées en irrigation – Partie 2 : Développement du projet, qui couvre des questions telles que les critères relatifs à la conception et les spécifications concernant la qualité

ISO 16075-3: 2015, Lignes directrices pour l’utilisation des eaux usées traitées en irrigation – Partie 3 : Éléments d’un projet de réutilisation en irrigation, qui couvre les éléments d’un projet nécessaires pour l’utilisation des eaux usées traitées à des fins d’irrigation

Cette nouvelle norme est disponible auprès du membre de l'ISO dans votre pays ou sur l’ISO Store.


Informations associées

Contact

Clare Naden
Clare Naden

+41 22 749 0474

Default News
Press contact
Sandrine Tranchard

+41 22 749 03 11

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.