ISO 45001 en est actuellement au stade comité, où intervient la première consultation sur le texte, appelé à ce stade : projet de comité (CD). Au stade comité, les organismes nationaux (membres de l'ISO) qui ont choisi de participer à l'élaboration de la norme disposent d'une période de deux mois pour établir leur position nationale et formuler leurs observations sur le CD.

Pourquoi une norme ISO ?

Selon l’Organisation internationale du travail, près de 2,34 millions de personnes ont perdu la vie en 2013 à la suite d'accidents ou de maladies liés au travail : deux millions de ces décès sont imputables à des maladies professionnelles et 321 000 à des accidents du travail.

Ces chiffres pourraient baisser si les organismes mettaient en place un bon système de management de la santé et de la sécurité au travail à même de prévenir les risques d’accidents et de maladies professionnelles. Cela contribuerait en outre à instaurer un climat positif au sein des organismes dès lors que les salariés verraient que leurs besoins et leur sécurité sont pris en compte, tout en évitant les contentieux coûteux et en réduisant éventuellement le coût des assurances

ISO 45001 établit les exigences relatives à la mise en place d’un système et d’une structure pour la protection des salariés et la réduction des risques auxquels ils sont exposés. L’élaboration d’une norme ISO dans ce domaine offre bien d’autres avantages :

  • L’ISO réunit un large éventail d’experts internationaux. Près de 70 pays sont impliqués dans l’élaboration d’ISO 45001 à titre de participants ou d'observateurs par le biais de leurs membres ISO.
  • Beaucoup d’entreprises et d’organisations mettent déjà en œuvre des normes de systèmes de management ISO. Il est donc nettement plus facile pour elles d’y incorporer un outil dans le domaine de la santé et la sécurité au travail.
  • Comme les aspects liés à la sécurité et à la protection de l’environnement sont en général confiés à une seule et même personne dans les petites entreprises, le comité chargé de l’élaboration de la norme ISO 45001 veille à ce qu’elle soit facile à intégrer avec ISO 14001.
  • Forte de la notoriété des normes ISO dans le monde entier, ISO 45001 sera encore plus largement adoptée par les organismes.

ISO 45001 est élaborée par le comité de projet ISO/PC 283, Systèmes de management de la santé et de la sécurité au travail, dont le secrétariat est actuellement détenu par le membre de l’ISO pour le Royaume-Uni, la BSI.

5 conseils pour préserver la santé et la sécurité de vos salariés

1. Identifiez tous les processus et activités sur votre lieu de travail.

2. Vérifiez, avec l’aide de vos salariés eux-mêmes, les activités de l’organisme présentant d’éventuels risques importants susceptibles de causer des dommages.

Les situations/processus représentant un danger sont notamment le travail en hauteur, les pièces mobiles des machines, les équipements électriques, les produits chimiques, les activités de construction et les opérations agricoles, etc.

3. Réduisez les risques susceptibles de provoquer des blessures graves (accidents ou maladies de longue durée) en éliminant les dangers, en modifiant les processus de travail, en protégeant les salariés, etc.

Parmi ces risques, citons notamment l’exposition durable à la manipulation d’objets lourds, aux rayonnements, aux bruits, aux vibrations, aux écrans de visualisation et aux produits chimiques.

4. Vérifiez si les mesures que vous avez mises en place pour protéger les salariés donnent les résultats escomptés et si les réglementations sont bien suivies.

5. Améliorez constamment ce qu’il est possible de faire mieux et de sécuriser.