Passer au contenu principal

Cet article appartient à nos archives. 

Par |

La norme de l’ISO pour l’échange de messages dans le secteur financier permet de prévenir les risques d’erreurs. La Bourse de Singapour (SGX) vient du reste d’en exiger la mise en œuvre par les courtiers, les banques dépositaires et ses autres parties prenantes.

 

Compte tenu de l’automatisation et de la complexité croissantes de ce secteur dans le monde entier, l’uniformisation des messages entre les institutions financières et les entreprises est plus que jamais de mise. La norme ISO 20022 en plusieurs parties sur les services financiers apporte ainsi clarté et cohérence dans un secteur extrêmement compliqué, en réduisant les risques d’erreurs et en accélérant les processus.

M. Lai Kok Leong, Vice-président des Services de post-marché à la SGX explique que l’utilisation de la norme pour le règlement des titres permettra d’uniformiser le traitement des opérations pour plus de cohérence entre les divers segments de clientèle, et de réduire ainsi les erreurs éventuelles.

« Nos services concernent différents segments de l’industrie financière. Nous interagissons directement avec les courtiers et les banques dépositaires, membres de la SGX, qui traitent ensuite avec leurs clients. Il est donc indispensable d’assurer, dans un format clair et normalisé, des services de messagerie à transmettre en aval aux différents clients qui utilisent directement ou indirectement nos services sur des systèmes informatiques différents », ajoute-t-il.

M. Lai Kok Leong, Vice-président, Services de post-marché – Bourse de Singapour

« Imposer ISO 20022 facilitera le traitement automatisé des opérations de bout en bout (straight-through processing, STP), et l’uniformisation des messages financiers permettra de réduire les risques liés au traitement des données. Dans les transactions importantes, les erreurs peuvent entraîner de lourdes pertes financières. »

 

ISO 20022 est également largement utilisée dans bien d’autres systèmes financiers dans le monde, notamment en Europe avec l’Eurozone, qui s’appuie sur cette norme pour sa migration vers l’Espace unique de paiement en euros (SEPA), au Japon, aux Etats-Unis avec la société de dépôt et de compensation américaine (US Depository Trust and Clearing Corporation - DTCC) pour les opérations sur titres, à Singapour avec le nouveau système de paiement électronique G3 pour les banques et les clients – et les exemples sont légion. En outre, le réseau SWIFT, fournisseur mondial de services de messagerie financière sécurisés, utilise ISO 20022 pour les messages des fonds d’investissement et les opérations de paiement, et a même une application gratuite correspondante (reporting app).

Comme l’explique M. Lai Kok Leong, la prochaine étape pour la SGX sera de déployer la norme à d’autres secteurs comme les opérations sur titres, le traitement des données de référence, les paiements et la gestion des sûretés.

« ISO 20022 cadre bien avec nos projets de développement futurs. Cet outil nous aidera à pérenniser notre messagerie, en dotant l’ensemble de nos services et nos divers segments de clientèle d’une structure de données cohérente. »


Informations associées

Contact

Clare Naden
Clare Naden

+41 22 749 0474

Normes


Press Contact


Journaliste, blogueur ou rédacteur ?

Vous souhaitez obtenir des informations exclusives sur les normes, ou simplement en savoir plus sur ce que nous faisons ? Contactez notre équipe ou consultez notre dossier médias.

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.