Passer au contenu principal

Cet article appartient à nos archives. 

Par |
Votre facture d'eau indique une consommation anormale ? Le montant à payer a peut-être de quoi contrarier, mais vous pouvez vous estimer heureux d'avoir un compteur, sans quoi vous ne sauriez même pas qu'il y a une fuite dans vos canalisations.

L'eau est une matière première précieuse que nous ne pouvons nous permettre de gaspiller, d'autant que son coût de traitement est aujourd'hui très élevé. Il est donc plus que jamais indispensable d'en contrôler l'utilisation et d'en mesurer la consommation avec exactitude. C'est pourquoi le recours à des compteurs d'eau se généralise.

Le comité technique de l'ISO, ISO/TC 30, réunissant les experts chargés de l'élaboration de normes dans ce domaine, a donc été amené à réviser la norme ISO 4064 afin de mieux prendre en compte les exigences applicables aux compteurs d'eau potable froide et d'eau chaude.

Cette norme en cinq parties traite de tous les aspects concernant ces appareils – des méthodes d'essai aux exigences d'installation – et s'applique aussi bien aux compteurs d'eau mécaniques qu'aux dispositifs électroniques plus récents.

L'intérêt du mesurage de l'eau

L'application de cette norme permettra un mesurage plus exact de l'eau potable froide et de l'eau chaude, dans l'intérêt à la fois des consommateurs et de l'industrie.

Un compteur d'eau est un outil de gestion, et il est important de mesurer le débit d'eau dans un grand nombre de processus industriels pour des raisons à la fois techniques, environnementales et financières.

Les compteurs d'eau servent à établir la facture de consommation mais ils encouragent aussi la conservation de l'eau et aident à détecter les fuites sur les réseaux de distribution.

Cette norme est le fruit de la collaboration de l'ISO, de l'Organisation internationale de métrologie légale (OIML) et du Comité européen de normalisation (CEN).


Informations chiffrées

  • Avec une augmentation démographique annuelle de près de 80 millions de personnes, la demande en eau douce progresse de près de 64 milliards de mètres cubes par an.
  • Les Nations Unies estiment que chaque individu doit disposer de 20 à 50 litres d'eau par jour pour satisfaire ses besoins essentiels: boire, cuisiner et assurer son hygiène.
  • L'eau douce représente moins de 3 % de l'eau mondiale.
  • En 2002, plus de la moitié de la population mondiale était raccordée au réseau d'alimentation en eau.

Sources: WBCSD, UN


Informations associées

Contact

Sandrine Tranchard
Sandrine Tranchard

+41 22 749 03 11

Normes


Press Contact


Journaliste, blogueur ou rédacteur ?

Vous souhaitez obtenir des informations exclusives sur les normes, ou simplement en savoir plus sur ce que nous faisons ? Contactez notre équipe ou consultez notre dossier médias.

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.