Passer au contenu principal

Cet article appartient à nos archives. 

La collaboration entre l’ISO et la Fédération internationale du lait (FIL) a abouti à une importante mise à jour d’une norme essentielle pour les méthodes d’analyse dans le secteur laitier mondial.

ISO 9622|FIL 141 contient des lignes directrices pour l’essai du lait et des produits laitiers à l’aide de spectromètres dans le moyen infrarouge. Ces appareils sont très utilisés dans les laboratoires et les usines laitières dans le monde. Pour Paul Sauvé et Harrie van den Bijgaart, deux experts qui ont participé à l’élaboration de la norme, la nouvelle version intègre aussi complètement la spectrométrie infrarouge à transformée de Fourier (ITFR), qui permet d’améliorer l’analyse de routine de la composition du lait.

Des résultats d’essais plus précis

« La nouvelle méthodologie exploite tout le spectre du moyen infrarouge (MIR) alors que l’ancienne méthode se limitait aux longueurs d’onde traditionnelles », explique Paul Sauvé, expert à la FIL.

« Ainsi, nos mesures des teneurs en matière grasse et en protéines sont plus exactes et nous pouvons mettre à l’essai d’autres composants comme l’urée ou l’eau ajoutée. »

Cette précision accrue est importante pour les produits alimentaires destinés à l’exportation et au commerce et aidera à établir une tarification précise du lait, car les prix varient selon la teneur en matière grasse et en protéines, souligne Harrie van den Bijgaart, Président du comité de l’ISO qui a élaboré la norme (ISO/TC 34/SC 5).

« Elle pourrait également conduire à mettre au point de nouveaux outils pour aider les exploitants de fermes laitières à optimiser la gestion du troupeau, par exemple des indicateurs pour l’acétose et la capacité de transformation des aliments », ajoute-t-il.

De plus, le fait que plusieurs paramètres peuvent être mesurés simultanément permet de réduire les coûts dans les laboratoires d’essais.

« Les normes : parvenir au consensus entre parties prenantes et le documenter »

La FIL et l’ISO collaborent depuis de nombreuses années pour développer et publier des méthodes d’analyse et d’échantillonnage normalisées pour le lait et les produits laitiers.

Harrie van den Bijgaart donne le sens de cette collaboration: « Des Normes internationales communes sont importantes pour éviter les travaux à double et les contradictions. Et c’est là tout l’enjeu de la normalisation : parvenir au consensus entre parties prenantes au sens le plus large et le documenter. »

Dr. Harrie van den Bijgaart
Président de l'ISO/TC 34/SC 5, Lait et produits laitiers
Paul Sauvé
Expert à la FIL


Informations associées

Contact

Default News
Katie Bird
Chef, Communication

+41 22 749 0431
Sandrine Tranchard
Sandrine Tranchard

+41 22 749 03 11

Normes


Default News
Katie Bird
Chef, Communication

+41 22 749 0431

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.