La future norme ISO 50001 sur le management de l'énergie progresse au stade de Projet de Norme internationale

Lu en quelques minutes

Cet article appartient à nos archives.

Publié le
Partager sur , ,

ISO 50001 établira, pour les installations industrielles, les établissements commerciaux ou des organisations dans leur intégralité, un cadre qui leur permettra de gérer l'énergie. Visant une large applicabilité à travers tous les secteurs économiques nationaux, la norme pourrait avoir un impact sur près de 60% de la consommation mondiale d’énergie.

Le document est fondé sur les éléments communs à toutes les normes ISO de systèmes de management, en assurant un niveau de compatibilité élevé avec ISO 9001 (management de la qualité) et ISO 14001 (management environnemental). ISO 50001 présentera un certain nombre d’avantages :

  • Elle offrira un cadre pour l'intégration de l'efficacité énergétique dans les pratiques de management
  • Elle permettra d’utiliser plus judicieusement les facteurs de production consommateurs d'énergie
  • Elle offrira des conseils en matière d’évaluation comparative, de méthodes de mesure, de mode de documentation et de signalement des améliorations de l’intensité énergétique et de l’impact prévu en termes de réductions des émissions de GES
  • Elle créera la transparence et facilitera la communication sur le management des ressources énergétiques
  • Elle servira à promouvoir les meilleures pratiques et les bons comportements en matière de management de l’énergie
  • Elle aidera à évaluer et à privilégier la mise en application de nouvelles technologies à haut rendement énergétique
  • Elle fournira un cadre pour favoriser l'efficacité énergétique tout au long de la chaîne d'approvisionnement
  • Elle induira des améliorations du management de l'énergie dans le cadre des projets de réduction des émissions de GES.

ISO 50001 est en cours d'élaboration par le comité de projet ISO/CP 242, Management de l'énergie. Le secrétariat de l’ISO/CP 242 est assuré conjointement par l’ANSI et l’ABNT, respectivement membres de l’ISO pour les États-Unis et pour le Brésil. Quarante-deux pays membres de l'ISO participent à l’élaboration de la norme, et dix membres y participent en qualité d'observateurs.

Maintenant qu’ISO 50001 a atteint le stade DIS, les organismes nationaux membres de l'ISO ont été invités à voter et à soumettre des observations sur le texte du document, dans le cadre d’un scrutin qui durera cinq mois.

Si le résultat du vote sur le DIS est positif, le document modifié pour tenir compte des éventuelles observations sera diffusé aux membres de l'ISO en tant que Projet final de Norme internationale (FDIS). Si ce vote sur le FDIS est à son tour positif, la publication d’ISO 50001 en tant que Norme internationale pourrait intervenir au début 2011.


Press Contact

contact pour la presse

press@iso.org

Journaliste, blogueur ou rédacteur ?

Vous souhaitez obtenir des informations exclusives sur les normes, ou simplement en savoir plus sur ce que nous faisons ? Contactez notre équipe ou consultez notre dossier médias.

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.