Passer au contenu principal

Cet article appartient à nos archives. 

La future norme ISO 26000 donnant des lignes directrices sur la responsabilité sociétale a franchi une étape importante en passant du statut de projet de travail à celui de projet de comité (CD), signe du haut degré de consensus entre les multiples parties prenantes représentées au sein du groupe de travail de l'ISO sur la Responsabilité sociétale (GT RS).

Photo: Jens Henriksson
Un moment historique: la résolution faisant passer ISO26000 au statut de projet de comité est approuvée et accueillie avec enthousiasme à la 6ème réunion plénière du Groupe de travail de l'ISO sur la Responsabilité sociétale à Santiago du Chili. A partir de la gauche : Sophie Clivio, Responsable de programmes techniques, Secrétariat central de l’ISO; Khawla Al-Muhannadi, Porte-parole du Comité des résolutions; Kristina Sandberg, Secrétaire du GT RS; Staffan Söderberg, Vice-président du GT RS; Jorge E. R. Cajazeira, Président du GT RS; Eduardo Campos de São Thiago, Co-secrétaire du GT.

La résolution approuvant la diffusion du document en tant que projet de comité a été l'un des principaux résultats de la 6ème réunion plénière du GT RS, qui a eu lieu du 1er au 5 septembre 2008 à Santiago du Chili, avec une participation record pour une réunion de normalisation ISO – 386 experts de 76 pays membres de l'ISO et de 33 organisations en liaison.

Pour le Président du GT, Jorge E.R. Cajazeira, «la décision de passer au stade CD n'est pas seulement un jalon important dans le processus d'élaboration d'ISO26000. Elle est également la preuve vivante que l'approche impliquant de multiples parties prenantes adoptée par l'ISO dans cette entreprise est un outil efficace qui permet de traiter de sujets complexes dans de grands groupes hautement diversifiés.»

Le Vice-président du GT RS, Staffan Söderberg, fait observer: «J'ai été très impressionné de voir comment les experts RS ont voulu et su dégager un consensus, même sur les sujets les plus difficiles. Cette réunion m'a convaincu de la force du dialogue entre les parties prenantes.»

Les représentants de six groupes de parties prenantes participent aux GT RS : industrie; gouvernements; monde du travail; consommateurs; organisations non gouvernementales; et secteur tertiaire, activité de conseil, instituts de recherche et autres. Deux experts de chaque catégorie de parties prenantes (l'un d'un pays développé, l'autre d'un pays en développement) prennent part à la Task force de rédaction intégrée (IDTF), qui est chargée d'examiner et de réviser les projets ISO26000. Des représentants de l'Organisation internationale du travail et du Pacte mondial des Nations Unies participent également à l'IDTF.

Avant la réunion de Santiago, le GT RS avait reçu quelque 5 200 commentaires sur la deuxième édition du quatrième projet de travail de la norme. Sur la base de ces commentaires, l'IDTF a identifié les principaux sujets à aborder lors de la plénière :

  1. Normes de comportement internationales.
  2. Nature de la référence aux initiatives en matière de responsabilité sociétale.
  3. Nature de la référence aux gouvernements.
  4. Sphère d'influence (y compris les questions relatives à la chaîne de valeur et à la chaîne d'approvisionnement).
  5. Comment choisir (y compris les questions relevant de la pertinence, de l'importance et de l'établissement des priorités).

Le progrès et le consensus sur ces questions ont été suffisants à la réunion pour permettre le passage d'ISO 26000 au statut de projet de comité. Le document devrait être achevé et diffusé dans les trois mois à venir. La publication d'ISO26000 en tant que Norme internationale est actuellement prévue pour septembre 2010.

La 6ème réunion plénière du GT RS était accueillie par l'Institut national de normalisation (INN) du Chili et la cérémonie d'ouverture a été marquée par les discours du Ministre de l'économie, Hugo Lavado; du Ministre du travail, Osvaldo Andrade, et du Directeur exécutif de l'INN, Sergio Toro.

A Santiago, le Secrétaire général adjoint de l'ISO, Kevin McKinley (à droite) en conversation avec Lars Flink, Directeur général de l'Institut suédois de normalisation (SIS), qui assure la direction jumelée du GT RS avec l'Association brésilienne de normalisation technique (ABNT).

Résumant l'état d'avancement d'ISO26000, le Président du GT, Jorge Cajazeira, conclut : «Il est encourageant de voir comment les principes et attentes qui procèdent d'accords internationaux majeurs comme la Déclaration universelle des droits de l'homme sont incorporés dans ISO 26000 de manière à pouvoir être compris et mis en pratique par les organisations dans le monde entier, dans le secteur public et le secteur privé.»

Lors d'une réception organisée pour le groupe à Santiago, le Secrétaire général adjoint de l'ISO, Kevin McKinley, s'est félicité des travaux réalisés par le GT RS : «Le GT sur la Responsabilité sociétale représente un développement passionnant et important au sein de la famille ISO. Depuis le lancement de ce projet dans le programme de travail de l'ISO, j'ai pu observer un niveau exemplaire de dévouement, d'effort, d'engagement et de participation des parties prenantes sur ce sujet extrêmement vaste et stimulant qu'est la responsabilité sociétale.»

Pour plus d'information:

De plus amples informations sur l'ISO/GT RS et l'ISO 26000 sont disponibles sur le site Web public du GT: www.iso.org/sr

Les documents de travail du GT sont publiquement accessibles à: www.iso.org/wgsr


Informations associées

Contact

Default News
Katie Bird
Chef, Communication

+41 22 749 0431

Default News
Katie Bird
Chef, Communication

+41 22 749 0431

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.