Une nouvelle Norme internationale vise à harmoniser les diverses procédures utilisées dans le monde pour certifier la compétence des personnes dans différentes professions.

Elle fournira une référence globale pour les systèmes de certification afin d'assurer leur fonctionnement cohérent, comparable et fiable dans le monde, établissant ainsi un environnement pour la reconnaissance mutuelle des dispositifs de certification et facilitant la mobilité mondiale des personnes.

Il existe de nos jours des milliers de programmes de certification servant à démontrer la compétence professionnelle des personnes dans la quasi-totalité des secteurs industriels, en particulier les secteurs des services - des personnels de la santé et des planificateurs financiers aux professionnels de la sécurité et aux opérateurs d'essais non destructifs. Une des fonctions de l'organisme qui procède à la certification de personnes est de réaliser une évaluation indépendante de la formation initiale et professionnelle, de l'expérience, des connaissances et savoir-faire démontrés qui sont applicables au domaine pour lequel la certification est attribuée. Ce processus est connu sous l'appellation de "dispositif particulier de certification".

La nouvelle norme, ISO/IEC 17024, Évaluation de la conformité - Exigences générales pour les organismes de certification procédant à la certification de personnes, donne un ensemble uniforme de lignes directrices pour les organismes qui gèrent les qualifications et la certification des personnes, y compris des procédures relatives à l'élaboration et à la mise à jour d'un dispositif particulier de certification. La norme est conçue pour aider les organismes qui procèdent à la certification des personnes à mener des évaluations bien planifiées et structurées en utilisant des critères objectifs de compétence et de notation afin d'assurer l'impartialité des opérations et de réduire les risques de conflit d'intérêts.

"Pour être à même de choisir une personne ayant les compétences requises, ou afin qu'une personne puisse démontrer des compétences spécifiques, l'outil de la certification dans le cadre d'un dispositif de certification défini peut s'avérer particulièrement utile", a déclaré M. Thomas Facklam, Président du Forum international de l'accréditation (IAF) et animateur du groupe de travail qui a élaboré la nouvelle norme. "Par conséquent, l'ISO/CASCO, en collaboration avec la IEC (Commission électrotechnique internationale), a décidé d'établir une nouvelle norme de compétence définissant les exigences relatives aux organismes qui procèdent à la certification de personnes".

L'ISO/IEC 17024 traite de la structure et de la gouvernance de l'organisme certificateur, des caractéristiques du programme de certification, des informations qui doivent être mises à la disposition des candidats et des initiatives de recertification de l'organisme certificateur.

"L'ISO/IEC 17024 devrait constituer la base de la reconnaissance des organismes de certification et de leurs dispositifs particuliers de certification, afin de faciliter leur acceptation aux niveaux national et international. Seule l'harmonisation du système pour l'élaboration et la mise à jour de dispositifs de certification relatifs aux personnes peut créer l'environnement d'une reconnaissance mutuelle et d'un échange mondial des personnes", a ajouté M. Facklam.

La nouvelle norme est l'œuvre du Comité de l'ISO pour l'évaluation de la conformité (CASCO), groupe de travail 17, Certification de personnes, en partenariat avec la IEC (Commission électrotechnique internationale)

Note: Les activités de certification ne sont pas effectuées par l'ISO mais par des organismes de contrôle et de certification spécialisés et indépendants, ainsi que par des laboratoires d'essai. La mission de l'ISO est d'élaborer des Normes internationales et non de vérifier que les normes de l'ISO sont mises en application par les utilisateurs en conformité avec les exigences définies dans ces normes.