Étiquetage des produits végétariens

Une nouvelle norme relative aux denrées alimentaires pour végétaliens et végétariens permettra aux consommateurs de faire leurs achats en toute confiance.

Lu en quelques minutes
Par Clare Naden
Publié le
Partager sur , ,

La pandémie de COVID‑19 a secoué le monde entier, mais elle n’a pas apporté que de mauvaises nouvelles. On a en effet pu constater une augmentation des achats durables ainsi qu’une réduction de la consommation de viande du fait que les consommateurs sont devenus plus conscients de leur propre santé et de celle de l’environnement.

Rien de surprenant à cela car parmi les nombreux avantages revendiqués par les adeptes d’une alimentation végétarienne (consistant à ne pas manger de viande) ou végétalienne (consistant à s’abstenir totalement de consommer des produits et sous-produits animaux), on peut évoquer tout autant les traitements plus respectueux envers les animaux que les bienfaits d’une telle alimentation pour le cœur. À cela s’ajoute le fait d’avoir la conscience tranquille grâce au choix d’un régime alimentaire à base de végétaux ayant un impact moindre sur l’environnement.

Il est par conséquent peu surprenant également que l’on ait observé, ces dernières années, un accroissement du nombre de produits répondant à cette demande, avec l’apparition ici et là de nouvelles marques de produits de substitution de la viande et des produits laitiers, tels que le fromage végétalien, la « crème glacée » végétalienne, les boulettes de viande sans viande, etc.

Si, dans certaines juridictions, diverses étiquettes et lois permettent d’informer au mieux les consommateurs, aucune référence mondiale pouvant convenir à tous n’existait jusqu’à présent. Cela a changé.

ISO 23662, Définitions et critères techniques pour denrées alimentaires et ingrédients de denrées alimentaires adaptés à l’alimentation des végétariens ou des végétaliens, ainsi que pour l’étiquetage et les allégations, propose une référence fiable et convenue à l’échelon international qui peut être utilisée par l’industrie alimentaire et celle des boissons pour la commercialisation de leurs produits.

Selon Dominique Taeymans, Chef de projet du groupe d’experts ayant élaboré la norme, la conformité à ISO 23662 fournit les critères nécessaires pour assurer l’intégrité et la cohérence des communications sur les produits.

« Aujourd’hui, les consommateurs attendent des messages clairs, cohérents et honnêtes concernant les produits alimentaires qu’ils souhaitent acheter, en particulier ceux qui suivent un régime alimentaire spécifique comme les végétariens ou les végétaliens », a-t-il déclaré.

« La conformité à ce document contribue à garantir que tout le monde respecte les mêmes règles et définitions, ce qui, d’une part, apporte au consommateur la clarté dont il a besoin pour acheter en toute confiance et, d’autre part, facilite le commerce local et international. »

ISO 23662 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 34, Produits alimentaires, dont le secrétariat est assuré par l’AFNOR, membre de l’ISO pour la France. Cette norme est disponible auprès du membre de l’ISO dans votre pays ou sur l’ISO Store.

Clare Naden
Clare Naden

contact pour la presse

press@iso.org

Journaliste, blogueur ou rédacteur ?

Vous souhaitez obtenir des informations exclusives sur les normes, ou simplement en savoir plus sur ce que nous faisons ? Contactez notre équipe ou consultez notre dossier médias.

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.