L’augmentation des émissions de gaz à effet de serre (GES) résulte en grande partie de la combustion des énergies fossiles et contribue au réchauffement de la planète. Nous sommes les principaux responsables de cette situation qui engendre des conditions météorologiques catastrophiques, perturbe la production agroalimentaire et induit d’autres problèmes sociétaux. Selon les Nations Unies1), à mesure que la population mondiale augmente et que les niveaux de vie progressent, les émissions de carbone et autres émissions anthropiques dans l’atmosphère continuent d’augmenter.

L’un des objectifs clés2) du Programme de développement durable des Nations Unies à l’horizon 2030 stipule ainsi qu’il est essentiel de prendre d’urgence des mesures pour lutter contre ce phénomène. ISO 14080, Gestion des gaz à effet de serre et activités associées – Cadre et principes des méthodologies applicables aux mesures en faveur du climat, tout juste publiée, soutient directement l’Accord de Paris, qui vise à limiter le réchauffement mondial à moins de 2 °C, ainsi que les Objectifs de développement durable des Nations Unies en aidant les pouvoirs publics et les entreprises du monde entier à s’y tenir.

Cette norme offre un cadre commun afin d’aider les pouvoirs publics, au niveau local et national, à prendre des mesures appropriées pour atténuer les changements climatiques et s’y adapter. Elle leur permet d’établir des politiques et des mesures cohérentes, compatibles et comparables, et s’avère également utile pour en évaluer l’efficacité. De surcroît, le secteur privé peut aussi s’appuyer sur ISO 14080 pour identifier et justifier des mesures qu’il conviendrait de prendre. Enfin, les institutions financières pourront l’utiliser pour déterminer l’impact de leurs investissements.

Pour Yustinus Kristianto Widiwardono, l’Animateur du groupe de travail chargé de l’élaboration d’ISO 14080, la norme aidera non seulement les organismes en matière d’évaluation et de déclaration, mais contribuera aussi, du fait de sa compatibilité et de sa transparence, à réduire les risques et à accroître les opportunités découlant des actions entreprises conjointement avec d’autres organismes ou gouvernements.

« ISO 14080 promeut l’établissement de cibles et d’objectifs ambitieux à long terme pour une réduction des émissions par secteur industriel » explique-t-il.

« La norme soutient également directement l’Accord de Paris, notamment l’Article 63), qui stipule que les Parties doivent promouvoir et faciliter l’atténuation des émissions de gaz à effet de serre. »

ISO 14080 a été élaborée par le groupe de travail WG 7 du comité technique ISO/TC 207, Management environnemental, sous-comité SC 7, Gestion des gaz à effet de serre et activités associées. Son secrétariat est conjointement assuré par la SAC, membre de l’ISO pour la Chine, et le SCC, membre de l’ISO pour le Canada. La norme est disponible auprès du membre de l’ISO dans votre pays ou sur l’ISO Store.


1) ONU : Les changements climatiques

2) ONU : ODD 13

3) CCNUCC : L’Accord de Paris