FreeFoto.com

Distributeurs de tickets de parking, claviers d’ordinateur, équipements d’entrepôts frigorifiques – voici simplement trois exemples différents parmi les millions de produits qui doivent être accessibles, sûrs à utiliser et dont le fonctionnement ne doit pas poser de difficultés excessives. Pour cela, leur conception doit intégrer les principes de l’ergonomie. Une nouvelle norme ISO sur l’ergonomie va permettre d’optimiser le bien-être des personnes et le fonctionnement global des systèmes.

Pour Georg Krämer, Président du comité technique de l’ISO qui a élaboré la norme, «un nombre important de normes ergonomiques ont été développées afin de couvrir des aspects spécifiques et différents domaines d’application, mais ISO 26800:2011, Ergonomie – Approche générale, principes et concepts, va servir de référence d’ordre général à toutes ces normes et fournir un cadre intégré rassemblant les principes et concepts de base de l’ergonomie dans un même document, apportant ainsi une vue d’ensemble sur la manière dont l’ergonomie est appliquée.»

Comme il l’a en outre précisé, «c’est la première fois que l’approche générale de l’ergonomie, les principes et les concepts utiles pour comprendre et appliquer les principes ergonomiques, sont présentés de manière complète au sein d’une même norme».

Quel que soit le contexte (travail, loisirs, maison), les principes sous-jacents à l’ergonomie restent les mêmes. Ces principes sont essentiels dans le processus de conception chaque fois qu’une présence humaine est en jeu, afin d’assurer l’intégration optimale des exigences et des caractéristiques humaines dans la conception.

ISO 26800 décrit ces principes essentiels qui visent à améliorer la sécurité, le fonctionnement et l’utilisabilité (efficacité, efficience et satisfaction) tout en préservant et en favorisant la santé et le bien-être, et en améliorant l’accessibilité, par exemple, pour les personnes âgées et les personnes présentant certaines déficiences.

L’ergonomie traite des interactions entre les personnes et d’autres composants d’un système – notamment, selon les cas, d’autres personnes, des machines, des produits, des services, des environnements et des outils – en vue d'optimiser le bien-être des personnes et la performance globale des systèmes. En ergonomie, l’approche centrée sur l’homme est essentielle. La conception doit prendre en compte la nature précise de la tâche et ses implications pour l’homme.

La norme s’adresse aux concepteurs, ergonomes et chefs de projets, dirigeants, travailleurs, consommateurs, fournisseurs et vise à faciliter l’accomplissement des tâches, et préserver et améliorer la sécurité, la santé et le bien-être du travailleur ou de l’utilisateur des produits ou équipements par l’optimisation des tâches, des équipements, des services, et de l’environnement.

Elle traite de l’approche de l’ergonomie, des principes, des concepts en ergonomie, du processus de conception donnant une place centrale à l’ergonomie, et de la conformité.

La norme décrit l’approche générale de l’ergonomie et spécifie ses principes et concepts de base qui sont applicables à la conception et à l’évaluation des tâches, fonctions, produits, outils, équipements, systèmes, organisations, services, installations et environnements afin qu’ils soient compatibles avec les caractéristiques, les besoins, les valeurs, les capacités et les limites des personnes.

ISO 26800:2011, Ergonomie – Approche générale, principes et concepts, a été élaborée par le comité technique ISO/TC 159, Ergonomie, sous-comité SC 1, Principes généraux d’ergonomie, et est disponible auprès des instituts nationaux membres de l’ISO (voir la liste complète avec les coordonnées). Il est également possible de se procurer la norme directement auprès du Secrétariat central de l’ISO, au prix de 92 francs suisses, par l'intermédiaire de l'ISO Store ou en contactant le département Marketing, Communication & Information (voir colonne de droite).