Les pesticides sont communément utilisés dans l’agriculture pour lutter contre les organismes nuisibles, les maladies et les mauvaises herbes. Selon leur toxicité et le scénario d’utilisation, ces produits peuvent présenter des risques pour la santé de l’utilisateur si celui-ci n’est pas équipé de vêtements de protection adéquats. La nouvelle norme ISO définit des niveaux de protection spécifiques. Grâce à cette norme, les fabricants de pesticides peuvent indiquer sur l’étiquette de leurs produits le niveau de protection requis et les fabricants de vêtements peuvent produire, certifier et vendre des vêtements de protection pour ces niveaux de protection précis. Cela permet ensuite aux agriculteurs et travailleurs agricoles d’acheter et d’utiliser des vêtements de protection qui correspondent aux exigences d’utilisation énoncées par les fabricants de pesticides.

La nouvelle norme ISO 27065:2011, Vêtements de protection — Exigences de performance pour les vêtements de protection portés par les opérateurs appliquant des pesticides liquides, traite de la protection des agriculteurs et travailleurs agricoles, principalement au moment de l’application des pesticides – c’est-à-dire dans la phase où le risque de contamination est le plus grand.

La norme présente les exigences de performance pour les matériaux, les coutures et les articles d’habillement des vêtements de protection, répartis en trois niveaux, chacun correspondant à un degré de résistance à la pénétration des pesticides:

  • Niveau 1: le risque potentiel de contamination est relativement bas. Les exigences de performance pour les articles d’habillement de niveau 1 ont été définies pour les expositions à de faibles embruns de pesticides, dans le cas, par exemple, où des pulvérisateurs à rampe sont utilisés
  • Niveau 2: le risque potentiel de contamination est plus élevé, mais pas au point d’exiger le recours à des matériaux étanches aux liquides
  • Niveau 3: le risque potentiel de contamination exige le port d’articles d’habillement confectionnés à partir de matériaux étanches aux liquides. Ce niveau correspond aux scénarios d’utilisation de forte exposition pour lesquels il a été établi que les articles d’habillement qui résistent à la pénétration/infiltration de liquides assurent une protection adéquate.

Cette norme aidera les laboratoires d’essais, les fabricants d’étoffes et d’articles d’habillement, les fabricants de pesticides, les agents de formation et les autorités de réglementation à prendre les bonnes décisions quant aux types de vêtements de protection à utiliser pour réduire le risque d’exposition aux pesticides.

Pour Helmut Eichinger, Président de l’ISO/TC94/SC 13, «la norme ISO 27065:2011 aidera les utilisateurs de pesticides à mieux se protéger, améliorera la qualité et les performances des vêtements de protection, et entraînera la mise sur le marché de vêtements de protection plus sûrs. Qui plus est, elle contribuera à réduire les risques qui menacent la santé des opérateurs et travailleurs utilisant des pesticides liquides.

ISO 27065:2011, Vêtements de protection – Exigences de performance pour les vêtements de protection portés par les opérateurs appliquant des pesticides liquides, a été élaborée par le comité technique ISO/TC 94, Sécurité individuelle – Vêtements et équipements de protection, sous-comité SC 13, Vêtements de protection, et est disponible auprès des instituts nationaux membres de l’ISO (voir liste complète avec les coordonnées). Il est également possible de se la procurer directement auprès du Secrétariat central de l’ISO, au prix de 92 francs suisses, par l'intermédiaire de l'ISO Store ou en contactant le département Marketing, Communication & Information (voir colonne de droite).