ISO 26000 responsabilité sociétale

SR-Overview SR-Discover SR-7 core subjects SR-Schematic-overview

Le 1er novembre prochain marquera le lancement de l’une des Normes internationales de l’ISO les plus attendues de ces dernières années, ISO 26000:2010, Lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale, qui donne des lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale (RS) aux entreprises du secteur privé et aux organisations du secteur public.

ISO 26000 fera l’objet d’une présentation officielle à Genève, en Suisse, à laquelle le Secrétaire-Général de l’ISO, Rob Steele, a convié les membres du groupe de travail d’experts qui a élaboré la norme, et notamment les membres de sa direction conjointe, Jorge E.R. Cajazeira, Président, et Staffan Söderberg, Vice-président, respectivement nommés par le membre de l’ISO pour le Brésil (ABNT) et le membre de l’ISO pour la Suède (SIS). Seront également invités des représentants des utilisateurs potentiels de la norme, notamment de l’industrie et des pouvoirs publics, qui ont manifesté un intérêt et un soutien très vifs pour des lignes directrices internationales relatives à la responsabilité sociétale.

Pour Rob Steele, «la publication d’ISO 26000 est fortement attendue dans le monde entier par des organisations de tous types, entreprises du secteur privé ou organisations du secteur public. La responsabilité sociétale devient incontournable car la société l’exige de plus en plus dans le monde entier. ISO 26000 se distingue des nombreuses initiatives existantes en matière de responsabilité sociétale en ce qu’elle crée un véritable consensus international sur la définition de la responsabilité sociétale et les questions centrales dont il faut tenir compte pour la mettre en œuvre. Elle est en outre fondée sur la participation d’un large éventail de parties prenantes – pays en développement, entreprises, pouvoirs publics, consommateurs, monde du travail, organisations non gouvernementales et autres.»

Selon la norme, la réalité et la perception des performances d’une organisation en matière de responsabilité sociétale peuvent avoir une incidence sur ce qui suit, entre autres :

  • Ses avantages concurrentiels
  • Sa réputation
  • Sa capacité à attirer et retenir ses salarié(e)s ou ses membres, ses clients ou ses utilisateurs
  • Le maintien de la motivation et de l’engagement de ses employés, ainsi que de leur productivité
  • La vision des investisseurs, des propriétaires, des donateurs, des sponsors et de la communauté financière
  • Ses relations avec les entreprises, les pouvoirs publics, les médias, les fournisseurs, les pairs, les clients et la communauté au sein de laquelle elle intervient.

ISO 26000, dont l’élaboration a débuté en 2005, est l’œuvre du Groupe de travail de l’ISO sur la responsabilité sociétale (ISO/GT RS) composé de l’éventail de parties prenantes le plus important et le plus diversifié de tous les groupes jamais constitués pour élaborer une norme ISO.

Six principaux groupes de parties prenantes ont participé à l’élaboration du document – industrie, pouvoirs publics, monde du travail, consommateurs, organisations non gouvernementales, services, conseil, recherche et autres. La participation a aussi été régie par certains critères: représentation géographique équilibrée et équilibre femmes-hommes.

Le groupe de travail était composé d’experts des membres de l’ISO (organismes nationaux de normalisation – ONN) et d’organisations en liaison (associations représentant les entreprises, les consommateurs ou le monde du travail, et organisations inter-gouvernementales ou non gouvernementales).

Lors de la dernière réunion du GT RS de l’ISO en juillet 2010, 450 experts participants et 210 observateurs de 99 pays membres de l’ISO et 42 organisations en liaison ont pris part aux travaux.

ISO 26000 présente des lignes directrices pour tous types d’organisations, quelle que soit leur taille ou leur localisation, concernant :

  1. Les concepts, termes et définitions relatifs à la responsabilité sociétale
  2. Les origines, les orientations et les caractéristiques de la responsabilité sociétale
  3. Les principes et pratiques en matière de responsabilité sociétale
  4. Les questions centrales et les domaines d’action de la responsabilité sociétale
  5. L’intégration, la concrétisation et la promotion d’un comportement responsable dans l’ensemble de l’organisation, à travers ses politiques et pratiques, dans sa sphère d’influence
  6. L’identification des parties prenantes et le dialogue avec elles
  7. La communication sur les engagements, les performances et autres informations concernant la responsabilité sociétale.

ISO 26000 est une norme d’application volontaire qui offre des lignes directrices. Elle n’est pas destinée à des fins de certification comme le sont les normes ISO 9001:2008 (management de la qualité) et ISO 14001:2004 (management environnemental).