ISO 19250:2010, Qualité de l’eau – Recherche de Salmonella spp, spécifie une méthode pour la recherche de Salmonella spp. (présomptives ou confirmées) dans des échantillons d'eau. Cette méthode s’applique à la fois aux eaux destinées à la consommation et à celles vouées aux loisirs. Les Salmonella sont largement répandues dans le monde. Leur pouvoir pathogène varie en fonction des espèces et de la vulnérabilité de leur «hôte».

Parmi les hôtes naturels des Salmonella, figurent les humains, le bétail, les animaux domestiques et sauvages, y compris les oiseaux – il est par conséquent impossible de les éliminer de l’environnement. Les Salmonella peuvent être présentes dans tout type d’eaux: les eaux usées, domestiques ou agricoles, mais aussi l’eau douce, les eaux souterraines, l’eau destinée à la consommation et l’eau de mer. Lorsqu’elles infectent des êtres humains, les Salmonella peuvent causer de graves maladies, qui laissent des séquelles à long terme.

D’après les Nations Unies, environ 884 million d’individus n’ont pas accès à l’eau potable, et plus de 2,6 milliards vivent sans moyens d’assainissement adéquats.

La publication d’ISO 19250:2010 vient à point nommer, puisque l’Assemblée générale de l’ONU a récemment adopté une résolution qui reconnaît «le droit à une eau potable salubre et propre comme un droit fondamental, essentiel au plein exercice du droit à la vie et de tous les droits de l’homme.» Cette norme sera également utile pour atteindre les buts poursuivis dans le cadre d’un des objectifs du Millénaire pour le développement, qui vise à réduire de moitié d'ici à 2015 le nombre de personnes n’ayant pas accès à l'approvisionnement en eau potable et à l’assainissement ou ne disposant pas des moyens nécessaires pour cela.

ISO 19250:2010, Qualité de l’eau – Recherche de Salmonella spp., a été développée par le comité technique ISO/TC 147, Qualité de l’eau, sous-comité SC 4, Méthodes microbiologiques. Elle est disponible, au prix de 106 francs suisses, auprès des instituts nationaux membres de l'ISO (voir la liste complète avec les coordonnées) et auprès du Secrétariat central de l'ISO par l'intermédiaire de l'ISO Store ou en contactant le département Marketing & Communication (voir colonne de droite).