Le numéro de mars 2010 d’ISO Focus+ – le magazine de l’ISO (Organisation internationale de normalisation) – présente des exemples concrets illustrant comment les Normes internationales ISO peuvent améliorer la sécurité et le bien-être des enfants. Sa publication coïncide avec la proclamation par les Nations Unies de l’année 2010, Année internationale de la jeunesse.

Plus de 2 000 enfants meurent chaque jour des suites d'accidents. Chaque année, des dizaines de milliers d'autres sont hospitalisés pour des blessures qui les laissent souvent handicapés à vie: tel est le constat du rapport de 2008 de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF). D’après cette étude, plus de 1 000 vies d’enfant seraient sauvées si des mesures préventives éprouvées étaient universellement appliquées.

Afin d’attirer l’attention sur le rôle des normes en tant que moyens de prévention des accidents impliquant les enfants, ce numéro d’ISO Focus+ fait passer les petits devant les grands en leur consacrant le dossier de mars 2010.

Avec pour titre «Un monde adapté aux enfants», ce dossier spécial revient sur l’important travail mené par l’ISO pour construire un monde plus sûr pour les enfants. Il rassemble des articles mettant en avant le rôle des normes ISO en tant que mesures de prévention éprouvées, les domaines nécessitant une attention particulière à l’égard des enfants et l’approche de l’ISO en la matière.

Ces articles couvrent tout un ensemble de sujets de normalisation, de la sécurité des jouets aux sièges pour enfants, en passant par les emballages à l’épreuve des enfants pour les matières dangereuses, les protections contre la noyade, les briquets à l’épreuve des enfants et la sécurité à bicyclette. Ce numéro présente également le Guide ISO/IEC 50, Aspects liés à la sécurité – Principes directeurs pour la sécurité des enfants, qui, s’il était pris en compte, pourrait prévenir un grand nombre de traumatismes chez l’enfant ou, tout au moins, en réduire la gravité. En outre, à travers l’étude de cas du Groupe LEGO, il est également question des avantages des normes ISO pour les entreprises.

Le numéro de mars d’ISO Focus+ inclut également un entretien exclusif avec Arnie Rubin, P.-D.G. de Funrise Toys Ldt. et Président du Conseil international des industries du jouet (ICTI), qui déclare: «La sécurité des enfants a toujours été la première priorité de notre industrie. Nos produits étant conçus spécifiquement pour les enfants, nous respectons donc toujours les exigences les plus élevées. L'élaboration de normes mondialement pertinentes sur la sécurité des jouets est une activité d'une importance vitale, et notre industrie s’y engage fermement.»

Arnie Rubin souligne l’importance des Normes internationales pour l’industrie du jouet et notamment d’ISO 8124, qui constitue pour lui «une norme incontournable dans le réseau mondial de la sécurité des jouets».

Cette personnalité de l’industrie du jouet nous fait part de ses réflexions quant à l’avenir, qui, dit-il, devrait être centré sur l’harmonisation des différentes normes nationales et régionales. «Le comité technique de l'ISO sur la sécurité des jouets (ISO/TC 181) est le fer de lance des initiatives d’harmonisation.»

«Tout le monde en profitera – non seulement dans la perspective d'un système de sécurité amélioré qui protégera mieux les enfants dans tous les pays, mais également pour les PME qui arrivent tout juste sur le marché mondial.»

Un plus pour les lecteurs d’ISO Focus+: le numéro de mars propose La Transat ISO, le premier jeu du magazine ISO, conçu pour familiariser les lecteurs avec l’univers, très vaste, des Normes internationales. Alors, rafraîchissez-vous un peu la mémoire sur l’ISO et embarquez-vous dans cette aventure – qui n’a rien d’une galère! Nous sommes curieux de connaître vos scores: faites-nous en part sur isofocus+@iso.org!

ISO Focus+, Mars 2010

Pour les enfants