La publication d’un nouveau document dans la famille de normes ISO 22000 visant à prévenir et maîtriser les dangers relatifs à la sécurité des denrées alimentaires va beaucoup apporter à des milliers de fabricants dans ce secteur, à l’échelle mondiale.

Cette nouvelle spécification technique devrait avoir un impact considérable. Fin 2008, pas moins de 8 206 organisations, dans 112 pays, avaient été certifiées ISO 22000:2005 par un organisme indépendant. (Ce chiffre supérieur aux résultats annoncés dans L’Étude ISO des certifications – 2008 représente une toute dernière mise à jour qui intègre le total des certifications en France, passé de 18 à 122).

L’ISO/TS 22002-1 spécifie les exigences pour établir, mettre en oeuvre et maintenir des programmes prérequis conçus pour aider les fabricants de denrées alimentaires à maîtriser:

  • La probabilité d'introduction de dangers liés à la sécurité des denrées alimentaires dans le produit via l'environnement de travail
  • La contamination biologique, chimique et physique du produit, notamment la contamination croisée entre des produits
  • Les niveaux de danger liés à la sécurité des denrées alimentaires dans le produit et l'environnement de transformation du produit.

Pour Jacob Faergemand, Président du sous-comité en charge de la famille de normes ISO 22000, «dans la mesure où l’introduction de dangers liés à la sécurité des denrées alimentaires peut apparaître au stade de la fabrication dans la chaîne alimentaire, il est essentiel de maintenir un environnement hygiénique. C’est pourquoi cette spécification technique de l’ISO est très utile pour réduire la probabilité d’une exposition des produits aux dangers, d’une contamination des produits, ou d’une prolifération des dangers.»

La nouvelle spécification technique s’applique à toutes les organisations intervenant au stade de la fabrication dans la chaîne alimentaire, indépendamment de leur taille ou de leur complexité. Elle ne figure pas parmi les exigences de la norme ISO 22000 et peut être utilisée de manière partielle ou totale, selon la nature des opérations impliquées dans la fabrication des denrées alimentaires.

Jacob Faergemand souligne en outre que «ISO 22002-1 est la première spécification technique d’une série consacrée aux PRP pour le secteur des denrées alimentaires. Il est à prévoir que d’autres maillons de la chaîne alimentaire réclameront à terme des PRP spécifiques fondés sur le même modèle. Cela prouve que l’ISO a désormais mis en place une structure à même d’aider l’industrie agroalimentaire mondiale et de répondre à ses besoins futurs».

L’ISO/TS 22002-1:2009, Programmes prérequis pour la sécurité alimentaire – Partie 1: Fabrication des aliments, a été élaborée par le sous-comité 17, Systèmes de management pour la sécurité des denrées alimentaires du comité technique ISO/TC 34, Produits alimentaires. Elle est disponible auprès des instituts nationaux membres de l’ISO (voir la liste complète avec les coordonnées). Il est également possible de l’obtenir, au prix de 98 francs suisses, directement auprès du Secrétariat central de l’ISO, par l’intermédiaire de l'ISO Store ou en contactant le département Marketing, Communication et Information (voir colonne de droite).