En route vers la sécurité

Le numéro d’octobre 2009 d’ISO Focus – le magazine de l’Organisation internationale de normalisation (ISO) – a été publié de façon à coïncider avec la première Conférence ministérielle mondiale des Nations Unies sur la sécurité routière qui aura lieu les 19 et 20 novembre 2009 à Moscou.

Selon les prévisions, le nombre de victimes de la circulation routière devrait passer de plus de 1,3 millions de décès actuellement à plus de 1,9 millions d’ici 2020. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) prévoit que les accidents de la route seront d’ici 2015 la première cause de mort prématurée et d’invalidité chez les enfants de 5 ans et plus.

Le numéro d’ISO Focus d’octobre 2009 se penche sur les solutions proposées par l’ISO, avec sa collection de plus de 200 normes relatives à ce sujet vital, pour traiter de ce problème de portée mondiale. Les experts examinent notamment en profondeur, parmi d’autres sujets, les avantages significatifs escomptés de la future norme ISO39001 sur les systèmes de management de la circulation routière.

One-stop-shop for a smooth ride
Toutes les clés pour une conduite sécurisée

Dans ce numéro, M. Mark Rosenberg, Directeur du Forum mondial de la sécurité routière, écrit : «La future norme ISO 39001 donnera des lignes directrices sur le développement, l’enrichissement et la pérennité d’un système de management relatif à la sécurité routière et contribuera par conséquent considérablement à mettre fin à une véritable épidémie d’accidents mortels qui est actuellement hors de contrôle et s’aggrave rapidement dans les pays en développement.»

M. Claes Tingvall, Président du Programme européen d’évaluation des nouvelles voitures (Euro NCAP), Directeur de la sécurité routière à l’Administration suédoise de la route et Président du comité de projet de l’ISO, ISO/CP 241, Management de la sécurité routière, écrit dans le même numéro : «Les mesures adoptées dans les différents pays auront une incidence majeure sur les progrès de la sécurité routière et d’innombrables organisations joueront un rôle croissant pour contribuer à résoudre ce problème majeur de santé publique dans le monde entier. Une fois de plus, l’ISO sera le point de rencontre pour développer un tel processus.»

Il ajoute : «Si nous rencontrerons avec ISO 39001 le même succès qu’avec ISO14001 par exemple, nous pouvons nous attendre à une avancée majeure dans la sécurité routière dans le monde.»

Sous le titre général «En route vers la sécurité», ce numéro ISO Focus réunit un certain nombre d’experts de premier plan de la sécurité routière, qui représentent des organisations internationales et des entreprises privées et font part de leurs points de vue et aspirations concernant ISO 39001 en particulier, et les Normes internationales de l’ISO en général :

  • Commission économique pour l’Europe des Nations Unies (Eva Molnar)
  • Organisation mondiale de la santé (Etienne Krug)
  • Organisation de coopération et de développement économiques / Forum international des transports (Eric Howard)
  • Banque mondiale (Tony Bliss)
  • Transports Canada (Kash Ram)
  • Johnson & Johnson (Gabriel Kardos)
  • Fédération routière internationale (Hilton Vorster)
  • Institute of Road Traffic Education, Inde (Rohit Baluja)
  • Vectura Consulting AB (Hans Skalin).

Le Secrétaire général de l’ISO, Rob Steele, estime que cette première Conférence ministérielle mondiale sur la sécurité routière «est un évènement important qui donne l’occasion de s’engager au niveau mondial à adopter des mesures sérieuses sur une question qui préoccupe aussi bien les pays développés que les pays en développement. Une plus grande attention est portée à de nombreuses autres menaces sur la santé et la sécurité des citoyens, mais l’échelle du phénomène et l’impact d’une mauvaise sécurité routière sur les vies des personnes appellent à des actions plus nombreuses et concertées. L’ISO est heureuse d’être invitée à participer à cette Conférence, qui lui permettra de présenter ses initiatives en matière de sécurité routière et de mettre à disposition gratuitement le numéro d’ISO Focus d’octobre 2009.»

On attend jusqu’à un millier de participants à cette Conférence ministérielle – ministres de la santé, des transports, de l’éducation, des affaires étrangères et d’autres ministères, représentants des institutions spécialisées des Nations Unies, dirigeants d’organisations non gouvernementales et représentants de la société civile, représentants d’entreprises privées et de nombreux autres experts mondiaux de la sécurité routière. Il est attendu de la Conférence que les participants lanceront un clair appel à l’action.