Le format de document portable (PDF), indéniablement l’un des formats les plus couramment utilisés pour les documents électroniques, est maintenant accessible en tant que Norme internationale ISO, sous la référence ISO 32000-1. C’est par une décision d’Adobe Systems, société qui l’a mis au point et en est propriétaire des droits, que le format PDF est passé sous le contrôle de l’ISO, maintenant responsable de la publication des spécifications de la version actuelle (1.7), des mises à jour et du développement des versions ultérieures.

«En soumettant la spécification complète du format PDF à la normalisation ISO, nous renforçons notre engagement d’ouverture» observe Kevin Lynch, architecte PDF chez Adobe.  «Les gouvernements et les entreprises exigent de plus en plus des formats ouverts. La tenue à jour de la spécification PDF par une organisation extérieure participative permettra de continuer à encourager l'innovation et à élargir l'écosystème PDF, qui a évolué au cours des 15 dernières années.»

Le format numérique PDF, utilisé pour la représentation des documents électroniques, permet à des utilisateurs d'échanger et de lire un document de manière aisée et fiable, quel que soit l’environnement dans lequel ledit document est créé, lu et imprimé, tout en préservant son contenu et sa mise en forme.

Avec le développement spectaculaire de l'Internet, le format PDF est devenu l’un des formats les plus courants pour l'échange de documents. Largement utilisé dans toutes les entreprises et par les particuliers, le format PDF présente les caractéristiques suivantes:

  • préservation de la mise en forme du document quel que soit l’ordinateur ou la plate- forme utilisés;
  • fusion des contenus de différentes sources;
  • édition collective de documents en utilisant des plate-formes multiples;
  • signatures numériques pour l'authentification;
  • sécurisation et autorisations pour garantir la maîtrise du contenu;
  • accessibilité du contenu à des personnes handicapées;
  • extraction du contenu et réutilisation dans d’autres formats de fichier; et
  • recueil de données et intégration avec des systèmes opérationnels utilisant le format PDF.

Les grandes sociétés, les administrations publiques et les établissements d’enseignement ont recours au format PDF pour rationaliser leurs opérations en remplaçant la documentation papier par le l’échange électronique. Plus de 2 000 développeurs de produits PDF utilisent déjà ce standard et le nombre des fichiers PDF se chiffre aujourd'hui en milliards.

Pour le Secrétaire général de l'ISO, Alan Bryden, «Maintenant qu’il est devenu une norme ISO, ce format pratique et très répandu sera aisément disponible à toutes les parties prenantes intéressées. La norme sera utile aux développeurs de logiciels et aux utilisateurs et permettra la diffusion d'une technologie usuelle, utilisable sur différents systèmes et conçue pour durer. »

La nouvelle norme, ISO 32000-1, Gestion de document – Format de document portable – Partie 1: PDF 1.7, concerne  la version 1.7 du format PDF développée par Adobe. Cette Norme internationale fournit les informations essentielles requises pour le développement de logiciels qui créent des fichiers PDF (auteurs conformes), de logiciels qui lisent les fichiers PDF classent et interprètent leur contenu pour l'affichage et l'interaction (lecteurs conformes), et de produits PDF qui lisent et/ou écrivent des fichiers PDF pour une série d'autres finalités (produits  conformes).

Les versions ultérieures du format PDF seront publiées en tant que parties de la norme par le comité technique ISO/TC 171, Applications en gestion des documents, sous-comité SC 2, Applications, responsable de la mise à jour et du développement de l’application.

L’ISO 32000-1, Gestion de documents – Format de document portable – Partie 1: PDF 1.7, est disponible, au prix de 370 francs suisses, auprès des instituts nationaux membres de l'ISO (voir la liste complète avec les coordonnées) et du Secrétariat central de l’ISO au travers de l'ISO Store ou en prenant contact avec le département Marketing & communication (voir colonne de droite).