Jusqu'à présent, les personnes qui cherchaient des conseils sur la meilleure manière de planifier leur retraite ou d'investir leurs économies ont été confrontées à des problèmes analogues dans le monde entier. Il y a un grand choix de systèmes d'investissement, les cadres juridiques varient d'un pays à l'autre et les investissements peuvent être mauvais. Compte tenu du nombre considérable de conseillers en gestion de patrimoine, comment savoir à qui faire confiance et comment comparer les différents systèmes proposés? Pour l'ISO/TC 222,  Conseil en gestion de patrimoine, le comité technique qui a élaboré la norme, le nombre de ces conseillers aux États-Unis par exemple est de 800 000 à plusieurs millions, selon la définition que l'on donne du “conseiller en gestion”.

“Une Norme internationale pour le conseil en gestion de patrimoine simplifiera la question pour le client en définissant des exigences pour s'assurer qu'il est bien servi par des conseillers qui ont respecté les normes d'éthique et de formation les plus élevées”, a déclaré Stuart Kessler, Président de l'ISO/TC 222.

La norme définit six étapes du processus de conseil en gestion de patrimoine:

  • Établissement de la relation entre le client et le conseiller;
  • Détermination des objectifs et recueil des données;
  • É valuation de la situation financière du client;
  • Élaboration et présentation du plan financier personnel;
  • Mise en œuvre des recommandations;
  • Suivi du plan financier personnel.

Au cœur de l'ISO 22222:2005 se trouve un cadre qui s'applique à tous les aspects du comportement éthique du conseiller en gestion de patrimoine et exige la conformité aux règles et règlementations applicables. Ce cadre définit les exigences relatives aux méthodes de réalisation et d'évaluation des compétences, et oblige le conseiller à faire preuve en permanence de sa compétence en suivant les programmes de formation nécessaires et en en gardant la trace.

La norme spécifie en outre les exigences, le contenu et la durée de l'expérience que les conseillers en gestion de patrimoine doivent avoir et elle est applicable à tous ces conseillers quel que soit leur statut professionnel.

“Des experts de divers horizons juridiques, économiques et culturels de 17 pays et plus sont les auteurs d'une norme unique en son genre, qui ouvre des voies nouvelles et a des finalités bien définies,” a déclaré Holger Muehlbauer, Secrétaire de l'ISO/TC 222, comité établi en 2001 pour créer un référentiel accepté sur le plan international pour les prestataires de conseil en gestion de patrimoine.

L'ISO 22222:2005, Conseil en gestion de patrimoine - Exigences pour les conseillers en gestion de patrimoine, est disponible, au prix de 112 francs suisses, auprès des instituts nationaux membres de l'ISO (voir la liste complète sur le site Web de l'ISO) et du Secrétariat central de l’ISO (voir ci-dessous).