l'Étude ISO

À la fin de 2002, le nombre de systèmes de management certifiés conformes aux normes ISO 9000 (management de la qualité) ou à la norme ISO 14001 (management environnemental) mis en œuvre par des organisations dans le monde entier atteignait un total de 611 209, contre 547 381 l'année précédente.

Cette progression constante de la certification selon les normes de systèmes de management de l'ISO (Organisation internationale de normalisation) ressort du 12e cycle de l'Étude ISO (The ISO Survey), qui vient d'être publiée. L'ISO n'assure pas de services de certification ou d'audit. Les certificats sont délivrés par plus de 750 organismes de certification indépendants implantés dans le monde entier. Si l'ISO effectue pourtant chaque année cette étude c'est à titre de service d'information pour mesurer l'impact de ses normes les plus connues. Les faits marquants du 12e cycle de l'Étude ISO sont:

  • ISO 9000: À fin décembre 2002, au moins 561 747 certificats de conformité aux normes ISO 9000 avaient été délivrés dans 159 pays et économies, soit une augmentation de 51 131 (+ 10,02%) par rapport à la fin décembre 2001, où le total s'établissait à 510 616 dans 161 pays.
    Les dix pays en tête de la croissance du nombre des certificats ISO 9000 sont: Chine (17 972), Italie (13 103), Espagne (10 941), Japon (6 579), Hongrie (2 892), République tchèque (2 862), Inde (2 556), USA (1 901), Singapour (1 866) et Suisse (1 694).
  • ISO 9001:2000: Sur le nombre total des certificats ISO 9000 délivrés, 167 210 étaient des certificats de conformité à l'ISO 9001:2000. Le nombre de certificats délivrés en conformité à la révision 2000, qui remplace les versions 1994 des normes ISO 9001, ISO 9002 et ISO 9003, a plus que triplé en 2002. Comparativement au chiffre de 44 388 atteint en 2001, le total des certificats selon l'ISO 9001:2000 délivrés à la fin 2002 s'est établi à 561 747, soit une augmentation de 29,77%.
    Les dix pays classés en tête pour la certification ISO 9001:2000 à la fin 2002 étaient: Chine (40 997), Japon (16 813), Italie (14 733), Allemagne (10 811), Royaume-Uni (9 301), Espagne (8 872), Australie (7 024), France (6 529), Suisse (5 060) et USA (4 587).
  • ISO 14001:1996: À la fin 2002, au moins 49 462 certificats ISO 14001 avaient été délivrés dans 118 pays, soit une augmentation de 12 697 (+ 34,54%) par rapport à la fin 2001 où le total s'établissait à 36 765 dans 112 pays.
    Les dix pays en tête de classement pour la progression de la certification ISO 14001 étaient: Japon (+ 2 497), Chine (1 718), Espagne (1 164), USA (975), Italie (858), Suède (660), Brésil (550), France (375), Allemagne (320) et Hongrie (300).

De l'avis du Secrétaire général de l'ISO, M. Alan Bryden: "La publication de l'Étude ISO est très attendue et il est certainement gratifiant d'observer que la certification selon les normes de systèmes de management de l'ISO progresse cette année encore, signe de l'importance croissante de ces normes et de leur utilisation dans le monde pour le développement et la promotion de la qualité et de la protection environnementale, non seulement dans le contexte de l'industrie mais également dans celui des services et du secteur public."

"Cependant, ajoute M. Alan Bryden, la croissance peut fluctuer d'une année à l'autre et le succès des normes ISO 9000 et ISO 14001 ne saurait être mesuré par le seul nombre de certificats délivrés. Les avantages qu'elles apportent doivent être appréciés à un niveau plus stratégique. À une époque où le phénomène de mondialisation ouvre des marchés d'ampleur mondiale, les normes ISO de systèmes de management offrent aux entreprises un cadre compris à l'échelon mondial, qui contribue à instaurer une concurrence loyale tout en améliorant la performance d'ensemble des acteurs économiques impliqués."

L'Étude ISO inclut des données sur les aspects suivants d'ISO 9000 et d'ISO 14001:

  • nombre de certificats délivrés aux niveaux mondial, régional et national;
  • répartition du total mondial par secteur de l'industrie;
  • faits marquants concernant certains pays - en dehors des dix pays "classés en tête", avancées décisives de la certification en termes de totaux réalisés et pays ou économies où les activités de certification viennent de débuter;
  • répartition par pays des certificats annulés;
  • dans le cas de l'ISO 9001:2000, l'Étude ISO indique si les certifications concernent des nouveaux utilisateurs d'ISO 9000 ou des migrations à partir des versions 1994 des normes ISO 9001, ISO 9002 et ISO 9003, si les certificats couvrent des sites uniques ou multiples et si les certificats sont accrédités ou non.

Le 12e cycle de "The ISO Survey of ISO 9000 and ISO 14001 Certificates" (L'Étude ISO de la certification ISO 9000 et ISO 14001) (ISBN 92-67-10377-6), anglais uniquement, est proposé sous la forme d'un rapport de 42 pages et d'un CD-ROM au prix de 46 francs suisses, que l'on peut obtenir auprès des instituts nationaux membres de l'ISO (voir la liste complète avec les détails concernant les coordonnées) et auprès du Secrétariat central de l'ISO (customerservice@iso.org). En plus des catégories de données indiquées ci-dessus, le CD-ROM comprend une répartition pays par pays des certificats par secteur industriel.

Une version abrégée du 12e cycle peut être consultée gratuitement sur le site Web de l'ISO. Elle contient des tableaux indiquant le nombre de certificats ISO 9000 et ISO 14001 délivrés aux niveaux mondial, régional et national, avec des graphiques qui montrent l'augmentation du nombre des certificats délivrés dans le monde au fil des différents cycles, depuis le tout premier, lancé en janvier 1993. Les tableaux du 12e cycle permettent de comparer les données de 1997 à 2002 (l'Étude ISO étant publiée en format A4, il n'était plus possible, pour la lisibilité, d'inclure toutes les données depuis 1993). Néanmoins, les personnes qui souhaitent établir des comparaisons en remontant jusqu'au premier cycle peuvent consulter gratuitement sur le site Web de l'ISO un fichier du 10e cycle (qui comprend les totaux de janvier 1993 à la fin 2000).

Historique de l'Étude ISO

Les données de l'Étude ISO sont recueillies auprès de différentes sources, notamment auprès d'instituts nationaux membres de l'ISO, d'organismes d'accréditation et de certification et dans des bases de données de certification.

L'Étude ISO ne prétend nullement être d'une exhaustivité et d'une exactitude absolues. Tous les organismes de certification ne réagissent pas de la même façon aux demandes concernant leurs données. Certains ne veulent pas les dévoiler. La quantité et la qualité des données reçues sont inégales. Dans certains cas, il faut procéder à des estimations. De temps en temps, les erreurs sont mises en lumière et les chiffres sont corrigés en conséquence dans les Études suivantes. En outre, si la responsabilité de la collecte des statistiques dans certains pays et organismes change de main, les méthodes de calcul des totaux changent aussi. En conséquence, des totaux indiqués dans des Études précédentes pour certains pays peuvent être rétrospectivement mis à jour et ne sont pas forcément cohérents d'une Étude à l'autre.

Avec le 12e cycle, le titre de l'Étude "The ISO Survey of ISO 9000 and ISO 14000 Certificates" à été modifié pour devenir "The ISO Survey of ISO 9000 and ISO 14001 Certificates". Le terme générique de "certificats ISO 9000", qui couvre les certificats de conformité à l'ISO 9001:2000 et aux versions 1994 des normes ISO 9001, ISO 9002 et ISO 9003, a été retenu dans le titre complet de cette édition de l'Étude ISO, qui prend en compte les statistiques des certificats conformes aux versions 1994 et 2000.

Néanmois, quand les entreprises veulent faire connaître leur certification, afin d'éviter la confusion, l'ISO leur demande d'indiquer avec précision la version de la norme ISO 9000 selon laquelle la certification a été délivrée, (versions 2000 ou 1994). En particulier, ces entreprises ne devraient pas induire le marché en erreur et laisser croire qu'elles sont certifiées conformes à la nouvelle version améliorée de l'ISO 9001:2000, si leur certification est, en fait, une attestation de conformité aux éditions antérieures de 1994. (Des Lignes directrices complètes sont données dans le document La publicité pour votre certification ISO 9001 ou ISO 14001 disponible gratuitement sur ce site.

Dans un même souci de clarté que pour la famille ISO 9000, le terme "Certification ISO 14000" devrait maintenant être remplacé par celui de " Certification ISO 14001", puisque l'ISO 14001 est, dans la famille ISO 14000, la seule norme relative à la certification. Le titre de l'Étude comprend donc cette modification.

L'Étude ISO est réalisée une fois par an par le Secrétariat central de l'ISO qui n'effectue pas de mise à jour en continu et ne peut donc pas répondre à des demandes de mises à jour soumises entre les publications de l'Étude.

Il convient aussi de noter que les données fournies portent sur les nombres de certificats délivrés et que les différentes entreprises qui détiennent ces certificats ne sont pas identifiées. Le Secrétariat central de l'ISO ne peut donc pas répondre à des demandes concernant des listes de noms d'entreprises certifiées dans un pays donné ou dans un secteur particulier des affaires.