Accueil

Actualités

Une norme ISO révisée veille à la santé des conducteurs de bus

par Sandrine Tranchard, le
Flux RSS ISO
Buses and bus driver

Le métier de chauffeur d'autobus est exigeant et physiquement pénible. Une norme ISO récemment révisée traite de l'aspect ergonomique du poste de conduite pour améliorer le confort des conducteurs de transports urbains et interurbains.

Les conducteurs de bus sont en effet très exposés aux douleurs lombaires, cervicales et articulaires (genoux, chevilles, etc.) en raison des longues périodes en station assise qu'implique leur métier. La norme ISO révisée vise à améliorer l'ergonomie et le confort du poste de conduite.

ISO 16121-1:2012, Véhicules routiers – Exigences ergonomiques du poste de conduite dans les bus de ville – Partie 1 : Description générale, exigences de base, aidera les concepteurs de bus à développer une approche ergonomique globale pour le poste de conduite.

Cette norme présente les exigences de base qui caractérisent un siège confortable et ergonomique pour une station assise prolongée – un élément fondamental pour l'état de santé des conducteurs. Tout l'environnement de travail du conducteur est pris en compte : les dimensions de la cabine, l'accessibilité et la maniabilité des commandes, la lisibilité du tableau de bord et de l'affichage, sans oublier l'accès aux compartiments de rangement.

Pour rester en forme, il est indispensable que les conducteurs soient installés à un poste ergonomique et confortable dans un environnement bien pensé. Les dimensions et l'orientation du siège, des pédales et du volant doivent être choisies avec soin pour que la position soit ergonomique. Un conducteur confortablement assis est moins tendu et peut mieux se concentrer sur la route.

Les exigences recommandées dans cette norme sont fondées sur les conclusions scientifiques d'un projet de recherche, réalisé en Allemagne, sur le poste de conduite dans les autobus urbains, ainsi que sur des études ergonomiques réalisées aux États-Unis, au Canada, aux Pays-Bas, en Suède et au Royaume-Uni sur l'amélioration du poste de conduite.

Pour Ase Lindstrom, responsable du groupe d'étude qui a établi la norme révisée, « Un poste de conduite bien conçu aide à éliminer les défauts ergonomiques et diminue les tensions physiques et psychologiques pour le chauffeur. En outre, l'application de cette norme pour la conception ergonomique du poste du chauffeur permettra aux concepteurs d'éviter des mises au point coûteuses. »

Avant de finaliser la conception d'un poste de conduite, le concepteur devra impérativement tenir compte des spécifications et exigences de toutes les parties que compte la norme ISO 16121. Rassemblées sous le titre générique Véhicules routiers – Exigences ergonomiques du poste de conduite dans les bus de ville, les différentes parties d'ISO 16121 sont les suivantes :

Partie 1 : Description générale, exigences de base
Partie 2 : Visibilité
Partie 3 : Systèmes de contrôle et d'information
Partie 4 : Environnement dans la cabine

ISO 16121-1 a été élaborée par le comité technique de l'ISO, ISO/TC 22, Véhicules routiers, sous-comité SC 13, Ergonomie applicable aux véhicules routiers. Elle est disponible auprès des instituts nationaux membres de l'ISO (voir la liste complète avec les coordonnées). Il est également possible de l'obtenir directement au Secrétariat central de l'ISO au prix de 80 francs suisses, par l'intermédiaire de l'ISO Store ou en contactant le département Marketing, Communication & Information.