Accueil

Actualités de l'ISO

RSS

De quel bois se chauffent les agrocarburants?

Pour réduire de moitié d'ici 2050 les émissions mondiales de CO2 dues à la combustion d’énergie – objectif que s’est fixé la communauté internationale – il sera nécessaire de doubler la production d'énergie de sources renouvelables d'ici 2020. Les combustibles solides ou agrocarburants, qui sont issus de la biomasse ou de matériaux de rebut, sont de loin la plus grande source d'énergie renouvelable. Il est donc probable qu’ils auront un rôle important à jouer dans un avenir faible en carbone.
Dans ce contexte, si la production mondiale des agrocarburants n'a cessé de croître ces dix dernières années, le commerce de ces produits manque de bases établies et harmonisées au niveau international.


Une clarification nécessaire

Les biocombustibles solides recouvrent plusieurs types de produits – granulés de bois, briquettes de bois, copeaux de bois, briquettes non ligneuses – et, depuis peu, on trouve sur les marchés internationaux de nouveaux produits de biomasse densifiée constitués de résidus traités thermiquement et compactés.

granulés de bois

Il existe à l'heure actuelle différentes méthodes d'essai pour établir la qualité des biocombustibles solides, et diverses pratiques pour en caractériser les propriétés. Les fournisseurs présents sur les marchés internationaux doivent alors procéder à de multiples essais, faute de moyen de comparaison des résultats.

Pour répondre à la nécessité d'une clarification au niveau international, l'ISO travaille sur toute une série de Normes internationales visant à établir les spécifications et une classification des biocombustibles. Elles fourniront des critères précis et univoques, ainsi que des méthodes de caractérisation des propriétés des biocombustibles solides.


Eija Alakangas, chef de projet de cette série de normes, nous explique à quel point ces normes sont importantes pour le marché.

Quels seront les avantages de recourir à ces normes ?

En 2013, la consommation de granulés a atteint environ 24 millions de tonnes, dont près de 30 % à 35 % ont été négociés en vrac à l'échelle internationale. En Europe et aux États-Unis, des normes ont été établies pour les biocombustibles solides, en particulier pour les granulés, les briquettes et les copeaux de bois. Or, étant donné qu’il y a plusieurs méthodes d’essai différentes, si vous négociez vos biocombustibles solides à l'international, pour prouver la qualité de vos produits, il vous faudra procéder à différents essais. Dans la situation actuelle, les méthodes d’essai étant différentes, les résultats ne peuvent être comparés. En ayant recours à des Normes internationales établissant les spécifications et les classes applicables à ces combustibles (série ISO 17225), vous pourrez avoir, partout dans le monde, les mêmes méthodes d'échantillonnage et d'essai, la même classification qualité et les même résultats d’essai.

Eija Alakangas
chef de projet pour la série de normes ISO 17225
 

A qui s’adressent ces normes ?

Les normes s’adressent à tous les acteurs de la filière des biocombustibles solides, y compris les producteurs, les négociants, les utilisateurs finals, les autorités et les décideurs politiques. Elles serviront d’outils pour permettre des échanges commerciaux efficaces et une bonne compréhension entre vendeur et acheteur, ainsi que de moyen de communication avec les fabricants de matériel.

Quelles ont été les principales difficultés rencontrées dans le travail d’élaboration de ces normes ?

Le principal défi tient au manque d’homogénéité des combustibles biomasse, car leurs propriétés diffèrent en fonction de la matière première utilisée. Il y a aussi différents intérêts nationaux en jeu et différentes pratiques nationales de production. La série ISO 17225 établit les  spécifications et les classes en fonction de l’origine et de la source de la matière première des biocombustibles : biomasse ligneuse, biomasse herbacée, biomasse fruitière, biomasse aquatique, assortiments et mélanges. Ensuite, pour chaque forme commercialisée, les granulés par exemple, il a fallu choisir les caractéristiques de qualité distinctives, mais l'origine et la source ainsi que la teneur en humidité et en cendres ont été spécifiées pour toutes les formes de biocombustibles commercialisées.

La série ISO 17225

Avec la série ISO 17225, l’ISO prépare une soixantaine de Normes internationales pour les biocombustibles solides  – granulés de bois, briquettes de bois, copeaux de bois, granulés non ligneux, combustibles biomasse traités thermiquement et densifiés, etc. Elle comprend des normes applicables aux définitions et aux classifications, des normes pour les essais chimiques et mécaniques, ainsi qu’une norme relative à la méthodologie d'échantillonnage, qui est un élément indispensable pour la certification et divers systèmes de comptabilisation des crédits.


Faits et chiffres :

Évolution du marché mondial de l’énergie à l’horizon 2035 selon le scénario «Nouvelles politiques» de l’AIE

  • La demande énergétique mondiale devrait augmenter d'un tiers de 2011 à 2035.
  • La part des combustibles fossiles dans la production d'énergie devrait passer de 82 % à 76 % en 2035 et les sources d'énergie à faibles émissions de carbone compenser environ 40 % de la hausse de la demande d'énergie primaire.
  • D’ici 2020, le Moyen-Orient pourrait devenir le deuxième plus grand consommateur de gaz, et le troisième plus grand consommateur de pétrole en 2030.
  • La part des énergies de sources renouvelables dans la production totale d'électricité devrait passer de 20 % en 2011, à 31 % en 2035, et compter pour moitié dans la hausse de la production mondiale d'électricité.
  • Le recours aux biocombustibles pourrait être multiplié par trois, passant de 1,3 millions de barils équivalent pétrole par jour (kbep/j) en 2011, à 4,1 kbep/j en 2035. Ils représenteraient alors 8 % de la demande de carburant du transport routier.

Source AIE

Lire l'article complet

Manifestations

  • -

    ISO COPOLCO Plenary Meeting 2014

    Milan, Italie

  • -

    37e assemblée générale de l'ISO

    Rio de Janeiro, Brésil

Toutes les manifestations



Les normes ISO en action

Les Normes internationales ISO offrent des outils concrets pour aborder bon nombre des défis mondiaux actuels. Quelle est l'utilité des Normes internationales sur terrain? Quels avantages offrent-elles aux entreprises, à la société et à la planète ? Vous trouverez les réponses à ces questions dans cette section.

Plus d'actualités

Resserrer les liens avec nos clients en 2013

Quel bilan pour l'ISO en 2013 ? Pour faire le point sur les innovations et les réalisations de l'Organisation tout au long de l'année écoulée, le Rapport annuel 2013 de l'ISO est maintenant disponible sur le site Web de l'ISO.

L'ISO durcit les essais pour les documents de voyage lisibles par machine

Pour repérer les passeports volés, les faux papiers et les documents falsifiés, les contrôles aux points d'entrée, notamment dans les aéroports, sont effectivement indispensables. À cet égard, les documents de voyage lisibles par machine (DVLM) ont bien des attraits : moins de falsifications, moins de marge d'erreur et gain de temps aux points de contrôle.

ISO 9001 fait son safari

Vous pensiez sans doute qu'il n'y avait aucun rapport entre les parcs animaliers et ISO 9001? Détrompez-vous ! Africam Safari est devenu, en 2004, le premier zoo au monde à obtenir la certification pour la qualité de ses visites guidées, pour le bonheur de son personnel, de ses clients... et bien sûr, des animaux ! Nous avons demandé à Bibian Pinto, Responsable du Département qualité d'Africam Safari, de lever le voile sur son système qualité. Voici comment le paradis des animaux parvient à augmenter la qualité et réduire le nombre de plaintes.

Nouvelle collection en ligne sur l'aluminium

Que peuvent bien avoir en commun les industries de l'automobile, du transport, du bâtiment, de la construction et de l'emballage ? Elles emploient toutes de l'aluminium. L'ensemble des normes ISO ayant trait à l'aluminium est maintenant à leur disposition avec une nouvelle collection sur la plateforme de consultation en ligne (OBP).

Toutes les actualités

 


Archive des actualités

Vous êtes intéressés par une actualité parue il y a quelque temps? Parcourez par année notre archive d'actualités.


Dossier médias

Pour plus d'informations, reportez-vous à la page Dossier médias


Contact pour la presse

Katie Bird
Chef, Stratégies de communication et de contenu

Tél: +41 22 749 01 11
Fax: +41 22 733 34 30
E-mail: bird@iso.org
Twitter: @isostandards

ISOfocus, mars-avril 2014

Ce mois dans ISOfocus

L'intelligence des affaires

Dans une conjoncture de plus en plus tendue, une chose est claire : pour réussir en affaires, il faudra développer non seulement de nouvelles compétences et stratégies, mais aussi de nouvelles perspectives de normalisation pour donner des gages de solidité aux entreprises. Tels sont les atouts d'une gestion intelligente.

Le numéro d'ISOfocus (mars-avril 2014) décortique les trois tendances qui transforment la façon de faire des entreprises et montre comment les normes prêtent leur concours pour les aider à survivre et à prospérer.

Numéro courant

ISOfocus

Publié en anglais et en français, six fois par an, ISOfocus est votre porte d'accès à l'actualité des Normes internationales. Que vous soyez une multinationale aux prises avec des décisions majeures ou une petite entreprise à la recherche d'idées, l’ISOfocus entend donner des éclairages d'ensemble utiles à la planification stratégique mais aussi les petites précisions qui peuvent faire toute la différence.

Vous y trouverez des thématiques d'envergure internationale, allant de l'informatique à la logistique, mais aussi des parcours personnels, et bien d'autres choses encore.

Voir tous les numéros